Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

10è usine d’égrenage de la Sodecoton : l’Etat consulte les populations pour la phase de l’impact environnemental

L’infrastructure aura une capacité de production de 45 000 tonnes par campagne. Ce qui portera à près de 365 000 tonnes la capacité totale de production de la Sodecoton.

Publiée mardi 7 mars 2023 à 15:30:42Modifiée mardi 7 mars 2023 à 15:31:54Temps de lecture 3 minPar EcoMatin

Après la pose de la première pierre le 6 mars 2021, le projet de construction de la 10è usine d’égrenage de la Société de développement du coton (Sodecoton) du Cameroun, est désormais au stade des audiences publiques relatives à l’étude d’impact environnemental et social. A cet effet, apprend-on d’une note signée du ministre délégué de l’Environnement, Nana Aboubakar Djalloh, La Sodecoton, « les audiences publiques consistent en l’ouverture d’une salle de lecture où seront disposés les rapports de l’étude et les registres où seront consignées toutes les observations des participants. Ces audiences se tiendront du 13 au 18 mars 2023 ».

Lire aussi : La Sodecoton recherche 30 milliards pour construire une huilerie à Ngaoundéré

« Ces audiences visent à recueillir les observations du public sur ladite étude. Le ministre de l’environnement invite par conséquent les populations et autres parties intéressées à participer activement à cet exercice », explique la note ministérielle.

L’usine de Gouna, la 10è de la Sodecoton dans le septentrion, occupera un espace de près de 20 ha et comprendra des logements, des magasins, des bureaux administratifs, des cases de passage, une station de pompage, etc. L’infrastructure aura une capacité de production de 45 000 tonnes par campagne. Ce qui portera à près de 365 000 tonnes la capacité totale de production de la Sodecoton.

Lire aussi : Sodecoton veut conclure un accord de financement de 26 milliards avec l’AFD pour renforcer ses capacités de production

Cette usine va créer de nouveaux emplois : 260 agents sociaux constitués de jeunes et de femmes. La fin des travaux était prévue pour 2022. L’Etat du Cameroun a débloqué un montant de 10,2 milliards de FCFA pour les besoins de la cause. Mais jusqu’ici, il n’y a pas une information officielle sur l’évolution des travaux.

Créé en 1988, la Sodecoton a pour objet de promouvoir la production du coton et plus généralement le développement de la zone cotonnière du Cameroun. D’un capital social de 1,5 milliard de FCFA, elle est détenue par l’Etat (59%), Geocoton (30%) et la Société mobilière d'investissement du Cameroun (11%).

Lire aussi : Sodecoton/AFD: un accord de 26 milliards pour booster la production de coton

Selon le rapport 2020 de la Commission technique de réhabilitation des entreprises publiques au Cameroun, il est observé une légère dégradation du rendement des usines d’égrenage de cette société. En effet, pour 319 770 tonnes de coton égrené en 2019, le rendement moyen est de 41,59%, soit 132 995 tonnes de fibres obtenues. Au cours de l’exercice 2018, ce rendement était de 42,34% soit 107 618 tonnes de fibres pour 254 181 tonnes égrenées. La nouvelle usine de Gouna, devrait permettre de booster ces performances.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner