Conjoncture
A la Une

13,082 milliards de Fcfa de plus pour l’hôpital régional annexe de Mbalmayo

Cette enveloppe qui totalise deux accords de prêts entre le Cameroun, le Fonds saoudien de développement (FSD), pour 6,659 milliards et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (Fkdea), pour 6,423 milliards, serviront à la construction et l’équipement de cette structure.

Le président de la république Paul Biya a signé le 1er juin 2021, deux décrets habilitant le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire à signer avec le Fonds saoudien  de développement (FSD) et le Fonds koweitien pour le développement économique arabe (Fkdea) deux accords de prêts. D’une valeur respective de 12 millions de dollars US, soit environ 6,659 milliards de Fcfa et 3,5 millions de dinars koweitiens équivalent à 11,5 millions de dollars US, soit environ 6,423 milliards de Fcfa. Soit un total de 13,082 milliards de Fcfa.

Lire aussi : Chine-Cameroun : 24 nouveaux médecins chinois attendus au Cameroun

Ces accords de prêts qui seront signés prochainement par les différentes parties serviront à la réalisation du projet de construction et d’équipement de l’hôpital régional annexe de Mbalmayo, au lieu-dit Ngallan, dans la ville de Mbalmayo, située à une cinquante de kilomètres de Yaoundé, chef-lieu du département du Nyong et So’o, dans la région du Centre. Toujours pour cette même infrastructure, le 4 août 2020, l’ambassadeur du Cameroun en Égypte, Mohamadou Labarang, avait signé, au nom du gouvernement, un accord de prêt d’environ 7 milliards de Fcfa avec la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea). Signature qui intervenait à la suite du décret du 24 juin 2020 habilitant le Minepat à signer un accord de prêt avec cette institution financière.

Lire aussi : Le Cameroun emprunte 32,6 milliards pour financer le PEA-Jeunes et la route Olama-Kribi

Notons ici que l’hôpital régional annexe de Mbalmayo, est hôpital de 2e catégorie, quisera orienté sur le traitement des grands brûlés, avec en plus les autres services classiques (médecine générale et interne, chirurgie, pédiatrie, gynécologie, ophtalmologie etc.). Ceci pour un coût global de 20 milliards de FCFA.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?