A la UneBusiness

1,569 milliards FCFA à distribuer aux actionnaires de la Socapalm

C’est ce qu’affichent les valeurs mobilières de la Société camerounaise de palmeraies cotées à la Douala Stock Exchange et clôturées le 10 juin 2019.

La stabilité est quasi générale dans le compartiment actions. Les cours et les volumes offerts ne changent pas autant pour l’absence des transactions. L’action Socapalm en variation annuelle se maintient à une hausse de +4,54% malgré un recul de -0,637% de la capitalisation boursière du compartiment sur la même période. Contrairement à l’action Safacam qui est en baisse de -12,69%, Socapalm conserve un avantage compétitif important sur la stabilité du modèle économique et sa capacité à générer avec quasi-certitude une rentabilité d’exploitation croissante à long terme. Car, c’est une société mature ayant démontré par le passé sa rentabilité et sa prédisposition à verser des dividendes.


>> Lire aussi – Agro-industrie : la Socapalm, la filiale de Socfin la plus rentable d’Afrique au 1er trimestre 2019


Pour l’exercice 2018, ses actionnaires boursiers devraient percevoir un montant total net de 1 569 122 688 FCFA, soit 8,66% de la capitalisation flottante au cours du jour. La société présente une valeur intrinsèque avec des fondamentaux biens établis et dispose d’un avantage  concurrentiel fort dans son secteur. L’action est à acquérir et à conserver dans la durée. La valeur peut se révéler comme un bon investissement pour lequel une sortie prématurée est déconseillée.

Par ailleurs, il faut rappeler que Socapalm, a affiché un résultat net de 11,3 milliards FCFA en 2018 contre 10 milliards en 2017. Ces performances à la hausse de Socapalm étaient prévisibles, car, au premier semestre 2018, l’entreprise entrevoyait déjà la vente de la totalité de sa production. De fait, le stock d’huile de palme brute de Socapalm à vendre est passé de 16 481 tonnes au 30 juin 2017 à 30 959 tonnes au 30 juin 2018, soit une augmentation de 87,8%.

En termes de chiffre d’affaires, la filiale camerounaise de Socfin a dépassé ses propres objectifs, car ce chiffre est de 100,450 millions d’euros (65,79 milliards FCFA) en 2018, contre 62 milliards FCFA initialement prévus. La production de Socapalm est de 135 642 tonnes en 2018 contre 118 840 tonnes d’huile de palme brute en 2017. Ceci sur une surface de 29 804 hectares dits matures.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!