Business et Entreprises
A la Une

1,8 milliard de FCFA de bénéfice pour la Camwater en 2018

Le chiffre a été rendu public à l’issu de la 34ème session du conseil d’administration tenu ce 16 octobre 2020 à Douala. L'entreprise prévoit un investissement de plus de 221 milliards de FCFA sur la période 2020-2023.

C’est  par  un communiqué de presse que l’entreprise publique en charge de la fourniture de l’eau potable au Cameroun a annoncé officiellement son bilan financier pour l’exercice 2019. Le dernier exercice s’est donc soldé par un résultat positif net d’impôts d’un montant de 1,8 milliard de FCFA. En effet, le Conseil d’administration extraordinaire de la Cameroon Water Utilities Coorporation (Camwater), tenu le 16 octobre 2020 à l’immeuble siège à Douala, a adopté les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2019.  

Cette performance, en hausse de plus 79% par rapport à l’exercice précédent, a été atteinte grâce au service de distribution d’eau aux 560 000 abonnés que compte la structure en date a-t-on appris de la cellule de communication. C’est donc un bilan qui vient encourager les efforts de la Camwater qui enregistrait déjà en un bilan positif en 2018. Selon les chiffres officiels, « la société a en effet réalisé lors de cet exercice, un chiffre d’affaires de 28,155 milliards FCFA soit un résultat avant impôts de 1,657 milliard de FCFA, un résultat net de 1,029 milliard FCFA, et un total bilan de 723,037 milliards FCFA.»  

Lire aussi : Un réseau de vol du matériel de Camwater démantelé

Le président du Conseil d’Administration, Patrick Kum Bong Akwa, qui a présidé cette session a d’ailleurs félicité le staff managérial pour « la qualité et la pertinence des orientations et choix stratégiques dans la gestion prévisionnelle de l’entreprise ». Il a par ailleurs donné quitus au directeur général pour sa gestion et le bon fonctionnement de la société pour l’exercice au cours de 2019, tout en l’encouragent à poursuivre les actions en cours pour la recherche des financements afin d’atteindre l’objectif final qui est la desserte en eau potable de plus de 80% en zone urbaine à l’horizon 2035.  

221 milliards de FCFA à investir  

Camwater tire commence ainsi à récolter les fruits du programme d’investissements lancé depuis plus d’une décennie. Début 2019, le directeur général de la Camwater, Gervais Bolenga, a annoncé un «plan d’investissement prioritaire (PIP)» pour réhabiliter les infrastructures de distribution en délabrement. Selon le DG, le vieillissement de ses infrastructures est tel que, certaines connaissent un rendement inférieur à 25% de leur potentiel. Ce PIP permet de ressortir l’ensemble des activités à mener durant la période allant de 2020-2023 pour un montant évalué à 221,356 milliards de FCFA.  

Lire aussi : Yaoundé : Camwater annonce une perturbation de son service durant 4 jours

En rappel, la nouvelle réforme institutionnelle du secteur de l’eau potable au Cameroun, matérialisée par décret présidentiel N°2018/144 du 20 février 2018 portant réorganisation de la Camwater lui assigne de nouvelles missions parmi lesquelles : la planification, la réalisation des études, la maitrise d’ouvrage, la recherche et la gestion des financements pour l’ensemble des infrastructures et ouvrages nécessaires au captage, à la production, au transport, au stockage et à la distribution de l’eau potable; la construction, la maintenance, le renouvellement et la gestion des infrastructures de production, de stockage, de transport et d’exploitation de l’eau potable; la réalisation des travaux d’extension ou de réhabilitation ; l’exploitation des moyens de production, de transport et de distribution de l’eau potable; la production, le transport et la distribution de l’eau potable; l’entretien des infrastructures de traitement de l’eau et des activités liées à la fonction commerciale notamment, le relevé, la facturation et l’encaissement des recettes.  

Lire aussi : Coronavirus : l’eau de la Camwater n’est pas contaminée au Covid-19

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer