Politiques Publiques

Financement : 1.230.000.000 de FCFA du Feicom à Douala 1er

C'est le montant de l'appui apporté par le Fonds spécial d'intervention et d'équipement intercommunal à cette collectivité territoriale décentralisée du Wouri pour la construction de son hôtel de ville. Le joyau architectural a été inauguré par S.E Georges Elanga Obam, le Ministre de la décentralisation et du développement local, en présence de Camille Akoa, le Directeur général du Feicom, ce 27 septembre 2018.

Laurent Esso, le Ministre d’Etat, Ministre de la justice, garde des sceaux ou Narcisse Mouelle Kombi, celui des arts et de la culture étaient également présents à cette cérémonie solennelle. Le sentiment de soulagement semble finalement être unanimement partagé à Douala 1er. La première municipalité  du Wouri est désormais dotée d’un pimpant siège, après un fastidieux processus qui a duré 10 ans. Le 25 mai 2008 marquera en effet le début de la fabuleuse histoire de la « City hall » inaugurée ce 27 septembre 2018 par Georges Elanga Obam, le Ministre de la décentralisation et du développement local (Minddl). A travers une lettre-requête de Jean Jacques Lengue Malapa, le Maire de Douala 1er,  adressée à Camille Akoa, le Directeur général du Feicom, le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunal. Lettre- requête portant financement de la construction d’un hôtel de ville, après quitus donné par le conseil municipal de Douala 1er.

 

Entre autres pièces contenues dans la requête de financement, figurait un dossier technique d’avant-projet détaillé comprenant notamment, les plans architecturaux, l’estimation financière de l’ouvrage, les comptes administratifs de 2005, 2006 et 2007, en plus de l’engagement de la Communauté urbaine de Douala (Cud) et de la Mairie de Douala 1er d’assurer chacune sur fonds propres, une partie du financement du projet:  » il s’agissait d’un montage financier dans lequel la Cud devait apporter 295.000.000 de FCFA, la commune de Douala 1er, 525.000.000 de FCFA, et le Feicom initialement, 264.000.000 de FCFA », présente Camille Akoa. Soit 1.084.000.000 de FCFA. Le Feicom verra finalement son enveloppe de participation augmentée de 786.000.000 de FCFA, dont 140.000.000 de FCFA, pour l’équipement en mobilier et en matériel informatique. Ainsi le coût total du projet achevé s’élève finalement à 2.050.000.000 de FCFA  après plusieurs péripéties: revalorisation de l’enveloppe du Feicom de 274.000.000 à 444.000.000, puis finalement 1.230.000.000 de FCFA, résiliation par la Mairie de Douala 1er, maître d’ouvrage, du contrat avec l’entreprise Crebat déclarée en 2009, adjudicataire pour la réalisation du gros œuvre ainsi que des fondations générales de l’ouvrage à hauteur de 147.000.000 FCFA supportés par la Cud et la Cad 1er dans le cadre de leur quote-part, résiliation par la Mairie de Douala 1er du contrat du second œuvre concernant les lots technologiques et  architecturaux attribués initialement aux entreprises Electec et Kksarl pour « défaillance avérée », signature en 2015, d’une nouvelle convention de financement tripartite entre le Feicom, la Cud et la Cad succédant à celle de 2008 qui prévoyait un apport respectif de 295.000.000 de FCFA pour la Cud et 525.000.000 de FCFA attendus de Douala 1er etc….

 

Au final le contrat de parachèvement du gros œuvre sera attribué à l’entreprise « Cameroun service réalisation », ainsi que celui du second œuvre. Tous les deux par une procédure de gré à gré. Le nouvel hôtel de ville de Douala 1er, promesse faite par  Jean Jacques Lengue Malapa en 2007, s’étend d’après Ebot Elias, le maître d’œuvre, sur 2200 m2 de surface utile répartie sur le site. Il est doté de 6 niveaux, dont un rez-de-chaussée, 5 niveaux et un étage abritant les bureaux du Maire et les services techniques de cette municipalité. Un total de 54 bureaux: « l’architecture du bâtiment profite de son emplacement stratégique pour exprimer un sentiment d’accueil et d’ouverture au public par choix des formes géométriques, des matériaux de définition de sa façade  habillée en alucobon et un rideau vitrine aux couleurs bleues de Douala 1er », s’exprime le maître d’œuvre.

 

Trois salles de ce joyau ont été baptisées aux noms de quatre figures historiques du peuple Sawa, originaires de Douala 1er. Respectivement, Ludwig Mpondo Dika Akwa, Rudolf Duala Manga Bell et Gaston Claude Ekwalla Essaka Ekwalla Deido. L’autre temps fort de la cérémonie d’inauguration de l’hôtel de ville de Douala 1er aura été la remise des distinctions à Jean Jacques Lengue Malapa, le Maire de Douala 1er, élevé au rang d’Officier de l’Ordre national de la valeur, à Cyrille Etoundi Atangana, Conseiller municipal à Douala 1er, promu au grade de Chevalier de l’Ordre national de la valeur, et à Ebot Elias, également élevé au grade de Chevalier de l’Ordre national de la valeur. Georges Elanga Obam, le Ministre de la décentralisation et du développement local a rappelé à l’occasion, les acquis du processus de décentralisation au Cameroun. Processus basé sur  » l’amélioration des conditions de vie des populations, consolidation de la paix, renforcement de la lutte contre l’exclusion » etc…Vers lequel Douala 1er est désormais résolument lancé avec l’inauguration de son nouveau siège.

La Rédaction EcoMatin

Commentaires Facebook
Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!