A la UnePolitiques Publiques

le Feicom a distribué 43,4 milliards aux communes au 1er semestre 2018

Cette enveloppe a permis à 374 collectivités territoriales décentralisées de mener plusieurs initiatives de développement dans divers secteurs tels que les infrastructures, l’éducation et la gouvernance

Le Fonds spécial  d’équipement et d’intervention intercommunal (Feicom) annonce avoir redistribué 43,4 milliards de FCFA aux communes entre janvier et juin 2018, dans le cadre des opérations de centralisation et de redistribution des centimes additionnels communaux. La somme a permis à 374 collectivités bénéficiaires de réaliser plusieurs activités dans des domaines distincts tels que les infrastructures, l’éducation, la gouvernance, les industries et les services, selon la note d’information publiée à cet effet. La banque des collectivités territoriales décentralisées souligne par ailleurs que les ressources ainsi redistribuées proviennent des caisses de l’Etat. 80% des 43,4 milliards de FCFA sont essentiellement issus de la fiscalité locale, notamment des centimes additionnels communaux, de la vignette automobile et d’autres impôts locaux.

Selon les experts du Feicom, la répartition se fait en fonction de la taille de la population de chaque commune, conformément au principe qui gouverne ce type d’opération. Illustration, la commune qui a le plus grand nombre de population reçoit ainsi plus de ressources. Il faut aussi noter que les communes qui produisent plus de richesses les partagent avec les moins nanties au nom de la solidarité nationale, expliquent les experts. Lors de ces sept dernières années, de 2011 au 1er trimestre 2018, le Feicom déclare avoir centralisé et reversé aux communes (360) et communautés urbaines (14), au titre des ressources de péréquation, un montant global de 514, 6 milliards FCFA. Le Feicom note que ces ressources sont restées sur une tendance haussière sur cette période, avec un taux de croissance annuel moyen de 4%, supérieur au taux d’accroissement démographique de la population camerounaise qui s’établit à 2,6%.

Par ailleurs, entre le 1er janvier 2011 et 31 mars 2018, le Feicom déclare avoir accordé des financements de 131,6 milliards de FCFA. Des fonds qui ont permis de réaliser 1 736 projets dans 366 communes et communautés urbaines. Selon la répartition sectorielle de ces financements, l’acquisition d’engins s’arroge la plus grande portion de cette enveloppe. D’après les statistiques actualisées de la banque des communes camerounaises, plus de 80 milliards ont été consenti pour satisfaire les besoins d’équipements de BTP, soit 37% du montant global des interventions sur les sept ans.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!