Politiques Publiques
A la Une

54 337 sites internet utilisent l’extension «.cm »

Cela représente une augmentation de 21 000 utilisateurs enregistrés à l’issue de la campagne promotionnelle lancée par le ministre des Postes et télécommunications, pour une durée de 3 mois.

La campagne de vulgarisation du « .cm », lancée par le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) Minette Libom Li Likeng le 1er juillet 2020 a battu son plein. Durant trois mois (1er juillet au 1er octobre 2020), ce dernier a connu une augmentation. Selon l’Agence nationale des TIC (Antic), l’on dénombre 21 476 nouveaux utilisateurs ce nom de domaine, soit une augmentation de 65%, quittant de 32 861 à 54 337 durant cette période.

Lire aussi : Nom de domaines : le .cm se cherche

Cette croissance peut s’expliquer par la réduction des frais d’enregistrement au « .cm » qui sont passés de 7000FCFA à 2000FCFA durant cette campagne promotionnelle. L’Antic devait alors vendre pour un montant de 1000 FCFA, toutes taxes comprises, chaque nom de domaine sollicité et par an. Mais, « La revente de ces noms de domaine par les resgistrars [bureaux d’enregistrement] agrée ne devra pas excéder un coût public annuel de 2000 FCFA toutes taxes comprises », précisait Minette Libom Li Likeng.

Lire aussi : Importation de téléphone : le Minpostel collecte les droits de douane via les opérateurs

La campagne promotionnelle lancée visait alors à booster le nombre de sites crées avec le « .cm », afin de le vulgariser davantage dans le cyberespace. Cette campagne s’écrivait alors selon le Minpostel dans la logique de la baisse drastique du coût d’enregistrement au nom de domaine entreprise il y’a quelques années. Notons que c’était le 26 mai 2015, que ce prix avait été revu à la baisse pour la première fois. Il passait alors de 35 000 à 7 000 FCCFA.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer