Affaire CamwaterContentieux judiciaires
A la Une

Affaire Camwater contre Atangana Kouna : le chef d’Etat annule les poursuites

Cette décision présidentielle fait l’objet d’une correspondance du Secrétaire général à la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh, adressée au ministre de la Justice garde des sceaux Laurent Esso, le 2 décembre 2020.

L’ancien ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna, en détention depuis 2018, n’a pas fini de faire parler de lui. En effet ce dernier vient de voir les charges qui pesaient contre lui dans l’affaire l’impliquant contre la Cameroon water utilities (Camwater) arrêtées par le président de la République. Dans une correspondance datant du 2 décembre 2020, dont nous avons eu copie le ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh, demandait au ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux « de vous répercuter les hautes directives du Chef de l’Etat, prescrivant l’arrêt des poursuites engagés contre le nommé Basile Atangana Kouna, dans l’affaire portée en objet». L’objet en question étant ‘‘affaire Ministère Public et Camwater contre Basile Atangana Kouna et autres ; arrêt des poursuites’’.

Lire aussi : Près de 825 millions de FCFA saisis dans les comptes d’Atangana Kouna

Au ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République de poursuivre : « je vous saurais par conséquent gré d’en informer le Président du Tribunal Criminel Spécial, le Procureur général près ledit Tribunal et le Ministre des Finances, en vue de la mise en œuvre des modalités pratiques de reversement au Trésor Public du corps du délit cantonné dans les comptes bancaires de l’intéressé, au montant arrêté par le Juge d’Instruction et de me rendre compte de vos diligences, pour la Très haute information du chef de l’Etat ».

Notons que la correspondance du Secrétaire général à la présidence de la République n’indique pas de quelle affaire il s’agit, mais tout porte à croire que c’est de la seconde affaire qui oppose Camwater à l’ex Minee. Basile Atangana Kouna est alors poursuivi ici pour le détournement présumé de 1,2 milliard de  Fcfa. Pour rembourser donc son délit, ce dernier avait déjà eu à faire un virement de 125 millions de Fcfa, le 23 septembre 2019.

Lire aussi : Prison de Kondengui: le nouveau régisseur durcit le ton contre Mebe Ngo’o

Pour rappel, dans le cadre de la première affaire opposant ce fils de la Mefou et Akono à l’entreprise distributrice d’eau, il est accusé d’un détournement de 1,7 milliard de Fcfa entre 2002 et 2017. Période durant laquelle, il occupait le poste de Directeur général de Camwater. Affaire qui a subi un arrêt de poursuites, comme le révèle la parution du 8 juin 2020, de l’hebdomadaire du monde juridico-judicaire Kalara. A l’intérieur de celle-ci, l’on pouvait lire que lors de l’audience du 5 juin 2020, le représentant du parquet général près le Tribunal criminel spécial (TCS) avait  demandé aux juges de mettre fin au procès intenté contre l’ex Minee.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page