Affaire Mebe Ngo'oBanques et FinancesContentieux judiciairesDossiersEnquête
A la Une

Affaire Mebe Ngo’o : comment Victor Menye a fait de SCB la « plaque tournante » des opérations de détournement

Selon le ministère public, l’ex DGA de cette banque, aurait été à l’origine de l’ouverture de plusieurs comptes bancaires pour l’ancien ministre de la défense. Il est poursuivi en partie pour les faits de complicité de détournement de biens publics.

L’affaire Mebe Ngo’o n’a pas fini d’éclabousser la filiale camerounaise du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank. D’après les représentants du Ministère public, la Société camerounaise de banques (Scb) aurait servi de « plaque tournante » dans la distraction de fonds publics au sujet de l’affaire qui oppose l’Etat du Cameroun à l’ancien ministre de la défense et ses coaccusés. Ceci, à travers son directeur général adjoint d’alors, Victor Emmanuel Menye(photo). Le Ministère public poursuit ce dernier, en partie pour les faits de complicité de détournement de biens publics. Pour cause, « c’est fort de sa maîtrise de la pratique bancaire que Emmanuel Menye Victor a été à l’origine de l’ouverture de plusieurs comptes bancaires du ministre Mebe Ngo’o. » Au cours de l’audience tenu le 10 mai dernier, les représentants du Parquet général évoquent les opérations de virement bancaire effectuées en date du 03 janvier 2014. Ces opérations ont permis le transfert d’environ 500 millions de FCFA pendant la période d’1 mois. Ceci, sous la houlette de l’accusé Victor Emmanuel Menye.

Les représentants du Ministère public, font état de l’apport de ce dernier, dans la mise à disposition à l’ex-ministre, des informations servant de base au détournement de fonds : « le directeur général adjoint de la Scb  informait le ministre de la mise à disposition des fonds par le ministre des Finances pour l’organisation de la fête du 20 mai. » De plus, « en orientant Mebe Ngo’o vers cette banque, sieur Menye était conscient de l’emmener vers cette plateforme dont il maîtrise les rouages », ajoute l’accusation pour qui  « la banque a servi de plaque tournante pour la gestion des détournements opérés par l’accusé Mebe Ngo’o. » L’ex-DG de la SCB est détenu suivant un mandat de détention provisoire du 8 mars 2019, prorogé les 8 septembre 2019 et 05 mars 2020. 

Malgré cette mauvaise passe, la banque a quand même réussi à redorer son blason en mettant sur pied une nouvelle équipe dirigeante. Alexandre Beziaud a été nommé en début d’année comme Directeur général et Madeleine Koum comme DGA. Filiale du groupe Attijariwafa Bank, compte à ce jour 54 agences dont 02 banques privées, 02 centres d’affaires et 110 guichets automatiques répandus sur l’ensemble du triangle national.  Avec plus de 600 collaborateurs qu’elle emploie, 201 000 clients et un capital de 10,54 milliards de F CFA, SCB Cameroun se veut être aujourd’hui une banque au service du financement de l’économie.

René Ombala

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?