Banques et FinanceBanques et Finances
A la Une

Afriland First Bank, 1er créancier des Etats sur le marché des titres publics de la Beac

Au premier trimestre 2020, les Etats de la CEMAC se sont endettés auprès de la Banque camerounaise à hauteur de 305,7 milliards de F.

Entre janvier et mars 2020, près de 2 161,5 de F CFA ont été mis à la disposition des Etats de la Cemac sur le marché des titres publics. En tête des pourvoyeurs de fonds, se trouvent les banques agréées comme Spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) sur ce marché, qui totalisent 97,55% des valeurs du Trésor en circulation au cours de cette période, contre 2,32% pour les investisseurs institutionnels (sociétés d’assurance, fonds de pension, etc.) et 0,13 % pour les personnes physiques.

Lire aussi : Afriland First Bank crée sa société de bourse

Selon les données contenues dans le bulletin trimestriel du marché des titres publics, le no1 du financement sur ce marché est la banque camerounaise Afriland First Bank, auprès de laquelle les Etats de la CEMAC se sont endettés à hauteur de  305,7 milliards de F CFA (22,87% du volume global des valeurs du trésor détenus par les banques), au cours de la période sous-revue.

Lire aussi : Marché monétaire : les pays de la Cemac mobilisent 262,3 milliards de F CFA au mois de mars 2020

UBA Cameroon et Ecobank Cameroun arrivent respectivement à la 3e et 4e position. Avec plus de la moitié des valeurs du Trésor en circulation dans la CEMAC (52,23 %), les investisseurs implantés au Cameroun sont les plus engagés sur le marché des valeurs du Trésor. Le reste des titres est réparti entre les investisseurs basés en Guinée Equatoriale (14,15 %), au Tchad (12,09 %), au Gabon (10,47 %), au Congo (8,97 %) et en République Centrafricaine (2,08%).

Lire aussi : La Beac injecte 600 milliards de F CFA pour racheter les titres publics en zone Cemac

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer