Chargement des breaking news...
Conjoncture

Agriculture : acteurs et chiffres clés de la campagne cacaoyère 2022-2023

Après un pic de 295 mille tonnes en 2021, le bilan de la campagne de l’exercice écoulé affiche une baisse de production nationale commercialisée de plus de 33 mille tonnes à plus de 262 mille tonnes. Le volume de fèves transformées localement est en hausse à plus de 89 mille tonnes contre 86 mille il y a un an. Le prix maximum au producteur plafonné à 1480Fcfa.

Publiée jeudi 7 septembre 2023 à 08:51:41Modifiée jeudi 7 septembre 2023 à 08:51:46Temps de lecture 4 minPar EcoMatin

Le bilan des opérations de commercialisation affiche au cours de la dernière campagne cacaoyère 281 978 tonnes de fèves achetées par les exportateurs, les transformateurs et les acheteurs indépendants. Soit un recul de 15% par rapport à la saison écoulée. Quant à la production nationale commercialisée de cacao, elle affiche 262 112 tonnes. Ces données sont communiquées la veille du lancement de la saison cacaoyère 2023/2024 à Ngomedzap, département du Nyong-et-So’o, région du Centre, par l’Office national du cacao et du café (ONCC).

Cette production est issue de 08 régions du pays dont le Centre a contribué à plus de 54%. Il est suivi de la région du Sud-ouest dont les rendements ne cessent de décliner depuis la survenue de la crise sécuritaire dans les régions anglophones avec plus de 21%, et du Littoral avec 11,4%. La région du Sud-Ouest, renseigne l’Office national du cacao et du café voit sa production chuter de 40% en glissement annuel, soit 39 809 tonnes. L’Ouest, le Nord-Ouest, l’Est, le Sud et l’Adamoua complètent le tableau des contributeurs à la production nationale commercialisée et non.

S’agissant des transformateurs, l’ONCC a dénombré 40 unités locales de transformation. Dans le détail, 06 unités industrielles ont réalisé localement la transformation de 76, 366 tonnes de fèves de cacao tandis que 34 unités artisanales qui ont enregistré une entrée de 457, 755 tonnes de fèves dans leurs magasins, affichent un volume de fèves transformées qui s’établit à 68, 681 tonnes. Celles-ci ont été transformées en caramel, beurre et tourteaux.

A souligner, même si les quantités ne sont pas révélées par le document bilan de l’ONCC, que Chococam, filiale du géant sud-africain Tiger Brand, et Africa Processing Company, transforment exclusivement les fèves de grade I ; la filiale locale de la multinationale italienne Ferrero, pour sa part, ne transforme que le cacao grade II. Concernant toujours la qualité, 43% des fèves ont été exportées sous le label « Good Fermented » ; 47,2 tonnes ont été certifiées grade I, et, 178 474 tonnes ont fait l’objet d’un contrôle qualité à l’export.

Pour ce qui est des exportations, 36 exportateurs actifs ont animé le marché tout au long de l’année. Ils sont conclu 550 contrats contre 638 la saison écoulée, qui ont conduit à un volume exporté de plus de 186 mille tonnes, contre plus de 228 mille tonne la campagne 2021/2022. Des opérations qui ont généré une masse monétaire de 264,878 milliards de Fcfa contre plus de 275 milliards il y a un an, soit un repli de 21 milliards de Fcfa. Trois entreprises, Telcar Cocoa (35,82%) ; Oficam (23,03%) et Sbet (11,4%), ont exporté à elles seules, plus de 70% du total des fèves vendues à l’extérieur au cours de la saison qui s’achève dans 14 destinations dans le monde. Le prix maximum payé au producteur aura été de 1480Fcfa ; la moyenne s’établit à 750Fcfa.

Dans la liste des acteurs ayant animé le marché cette saison, l’on compte 302 magasins de stockage homologués, 36 exportateurs, 40 unités de transformation, 20 transitaires, 24 importateurs d’origine Cameroun, 11 banques, 08 sociétés de contrôle qualité et 07 transporteurs maritimes.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner