A la UneConjoncture

Agriculture : baisse de régime de la production de la banane au Cameroun

Au premier semestre 2019, les exportations de banane chutent de 61% par rapport à la même période en 2018. Une baisse consécutive aux difficultés de l’agro-industriel CDC, 2ème producteur de banane du pays installé dans les régions en crise.

Selon les statistiques publiées par l’Association bananière du Cameroun (Assobacam), au cours des 06 premiers mois de l’année 2019, le Cameroun a exporté 43 721 tonnes de bananes. Ce chiffre est en baisse de 61% par rapport à la même période en 2018. En effet, ces exportations étaient de 113 600 tonnes au premier semestre de l’an dernier, soit une chute de 69 879 tonnes en valeur absolue.

Cette baisse est consécutive à la disparition de la Cameroon Development Corporation (CDC) du fichier des exportateurs de banane du Cameroun depuis le dernier trimestre de l’année 2018. En effet, la CDC, 2ème producteur de banane du pays après la société des Plantations du haut Penja (PHP), paie le tribut de la crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2017. Harcelés par les séparatistes qui commettent des exactions dans ces deux parties du Cameroun depuis 2 ans, ses employés ont dû déserter les plantations.

Par ailleurs, même si les performances de la société des Plantations du Haut Penja (PHP), le leader du marché, et Boh Plantations ont augmenté par rapport à 2018, les statistiques de l’Assobacam révèlent que leurs exportations sont en perpétuelle baisse depuis janvier 2019. En effet, la première n’a pu exporter que 13 000 tonnes de bananes à fin juin 2019, contre près de 20 000 tonnes en janvier 2019, et la dernière 1184 tonnes contre 1767 dans le même temps.

La banane camerounaise étant l’un des principaux produits d’exportations du Cameroun, la chute perpétuelle des recettes risque creuser davantage le déficit de la balance commerciale. Pour rappel, c’est le troisième produit d’exportation du pays derrière le pétrole qui représente plus de 40% des exportations totales du pays, et le bois en grumes ou scié, qui représente environ 15% de l’ensemble des exportations.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!