Business et Entreprises
A la Une

Agrobusiness : le Groupe Sabc s’engage à fournir des intrants agricoles aux producteurs sur 4000 ha en 2022

A travers sa filiale Compagnie fermière camerounaise (CFC), la Société anonyme des brasseries du Cameroun (Sabc) va doter ses producteurs de l’Adamaoua, du Centre, de l’Ouest et du Nord, d’engrais, d’urée et d’herbicides, lors de la campagne agricole en cours.

La Compagnie fermière camerounaise (CFC), l’une des dernières entités du Groupe Société anonyme des brasseries du Cameroun (Sabc), entrée en service au mois de novembre 2021, a lancé sa toute première campagne agricole au mois d’avril dernier, dans trois régions parmi les plus grands bassins agricoles du pays : l’Ouest, l’Adamaoua et le l’Adamaoua. Le groupe à travers sa filiale a initié une série de séminaires à l’intention des producteurs de ces différentes régions, sous le thème : « la CFC au plus près des producteurs pour un maïs de qualité ». La Sabc s’est engagée, au terme des différentes sessions de formation, d’offrir un accompagnement aux producteurs en mettant à leurs dispositions des intrants agricoles pour booster leurs productions de maïs, en l’occurrence les engrais les NPK, urées et herbicides. « Afin de renouveler sa confiance à ses bassins de production, le Groupe SABC à travers sa filiale CFC, accompagnera les producteurs en intrants agricoles durant cette campagne à hauteur de 4000 ha reparti entre les régions du Nord, de l’Adamaoua, du Centre et de l’Ouest », a annoncé l’entreprise dans le huitième numéro de son magazine « Lion News ».

Lire aussi : Agriculture : le groupe Sabc propose « Maïsango », sa farine à base de maïs

Cette série de séminaires a débuté le 10 avril dernier par la région de l’Ouest, précisément à Foumbot dans le département du Noun, et a réuni les chefs traditionnels, les coopératives, les Groupements d’Initiatives Communes (GIC) et près de 200 producteurs. Ils ont été édifiés sur les conditions de contractualisation au sein la filière agronomique du Groupe Sabc. Le séminaire s’est soldé par des micro- ateliers de formation sur les itinéraires de cultures et la présentation de la farine à base du maïs local « Maïsango ».

Lire aussi : Agrobusiness : la Compagnie fermière camerounaise absorbe la provenderie de Somdiaa

Le 14 mai 2022, un séminaire d’information et de sensibilisation s’est également tenu à Ngaoundéré et a connu la participation de 68 producteurs candidats à la communauté des producteurs du groupe Sabc. « La région de l’Adamaoua représente un des piliers de cette première campagne agricole car 55% du sourcing maïs provient de cette région de la partie septentrionale du pays », renseigne le Groupe Sabc. En effet, cette proportion de maïs est fournie par la Maïserie du Cameroun (Maïscam), l’une des entités de l’écosystème Sabc. L’essentiel de sa production de gritz de maïs, soit 10 000 tonnes/an, est presque toujours acheté par le groupe Sabc.

Lire aussi : Groupe Sabc : les chantiers qui interpellent le nouveau DG Stéphane Descazeaud

Le clap de fin de la campagne agricole a été le 21 mai 2022 dans la région du Nord, où 90 producteurs ont été édifiés sur les bonnes pratiques agricoles et les méthodes de lutte contre les ravageurs. S’en est suivi une explication de la vision de la CFC et un bilan de campagne par le Responsable amont agricole. Le rideau a été levé après des ateliers de travail sur les comptes d’exploitation et les problématiques singulières des zones de production.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page