Filières

Alcools-mix : Un marché en stagnation

Avec une progression de 0,6%, la consommation d’alcools-mix n’a pas évolué entre 2016 et 2017.

Au Cameroun, le marché des alcools-mix a stagné en 2017. La méthode Nielsen permet de relever que le marché est évalué à 527 400 hectolitres (soit 52,7 millions de litres), en augmentation de 0,6% par rapport à l’année précédente. Il est dominé par deux entreprises : la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) qui commercialise la gamme Booster et son nouveau parfum Gin Tonic ; et Guinness Cameroon SA, qui distribue Orijin et la gamme Smirnoff.

Brasseries du Cameroun

L’an dernier, les ventes d’alcools-mix des Brasseries du Cameroun, qui ont atteints à peine 84,3% des objectifs fixés, ont été en régression de 4,8% par rapport à 2016. Selon l’entreprise, cette contreperformance est due à la non-reconduction des opérations promotionnelles menées sur Booster en 2016 dans les régions du Centre et de l’Ouest qui représentent 60% de la marque. Elle signale également une forte concurrence de son unique adversaire dans ce segment.

En effet, Guinness Cameroon a mené une forte activité avec son produit Orijin, qui bénéficie de l’avantage volume/prix, tout en lançant la Smirnoff « Ice Electric », bien accueillie par les consommateurs. L’entreprise engrange actuellement 43,7% des parts de marchés, grâce à Orijin mais aussi le produit Smirnoff « Ginseng », dont la cible est jeune.

Par Armand N. EBODE

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!