Filières

Alcools-mix : Un marché en stagnation

Avec une progression de 0,6%, la consommation d’alcools-mix n’a pas évolué entre 2016 et 2017.

Au Cameroun, le marché des alcools-mix a stagné en 2017. La méthode Nielsen permet de relever que le marché est évalué à 527 400 hectolitres (soit 52,7 millions de litres), en augmentation de 0,6% par rapport à l’année précédente. Il est dominé par deux entreprises : la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) qui commercialise la gamme Booster et son nouveau parfum Gin Tonic ; et Guinness Cameroon SA, qui distribue Orijin et la gamme Smirnoff.

Brasseries du Cameroun

L’an dernier, les ventes d’alcools-mix des Brasseries du Cameroun, qui ont atteints à peine 84,3% des objectifs fixés, ont été en régression de 4,8% par rapport à 2016. Selon l’entreprise, cette contreperformance est due à la non-reconduction des opérations promotionnelles menées sur Booster en 2016 dans les régions du Centre et de l’Ouest qui représentent 60% de la marque. Elle signale également une forte concurrence de son unique adversaire dans ce segment.

En effet, Guinness Cameroon a mené une forte activité avec son produit Orijin, qui bénéficie de l’avantage volume/prix, tout en lançant la Smirnoff « Ice Electric », bien accueillie par les consommateurs. L’entreprise engrange actuellement 43,7% des parts de marchés, grâce à Orijin mais aussi le produit Smirnoff « Ginseng », dont la cible est jeune.

Par Armand N. EBODE

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!