Non classé

Alerte Info – Péril sur le rachat de la Bicec par les Marocains

Deux avocats camerounais, Michel Janvier Voukeng et Guy-Alain Tougoua, ont déposé une requête, le 4 octobre 2018, aux fins d’être autorisés à assigner en référé d’heure à heure, les dirigeants de la Bicec, Bpce, la Commission des marchés financiers (CMF) et la Commission bancaire des Etats d’Afrique centrale. L’ouverture du procès a eu lieu ce 12 octobre 2018.

Quinze minutes. C’est le temps qu’a duré la première audience de l’affaire des avocats Camerounais opposés au rachat de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale camerounaise de Banque populaire Caisse d’épargne (Bpce), contre les Marocains de Banque centrale populaire (BCP). L’audience a eu lieu au tribunal de première instance de Bonanjo, à Douala, ce jour 12 octobre. Elle a été renvoyée au 17 octobre à 13h, parce que le juge unique, président de séance, attend la « conclusion et réplique » de la Bpce, de la Bicec et de la Commission des marchés financiers (CMF). La seule partie absente était la Commission bancaire des Etats d’Afrique centrale (Cobac).

En dehors de la procédure judiciaire Voukeng et Tougoua ont aussi saisi la Commission nationale de la concurrence sous le couvert du ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. A cet instance, les requérants demandent l’interdiction, sinon l’ouverture des négociations à toutes les parties intéressées. Ce qui permettra aux citoyens d’accéder à la richesse nationale pour améliorer leurs conditions de vie.

Banque populaire Caisse d’épargne et Banque centrale populaire se connaissent bien: estiment les deux avocats. Le premier est actionnaire du second à hauteur de 4,5%. Il lui a déjà cédé ses filiales mauricienne et malgache, Banque des Mascareignes. Ce qui laisse penser que le deal entre les parties va certainement déboucher sur un accord. Un dossier spécial à retrouver dans EcoMatin en Kiosque lundi prochain 15 Octobre 


A lire aussi dans ce numéro à paraître Lundi

Litige bancaire : pourquoi des Camerounais s’opposent au rachat de la Bicec par les Marocains – Cession de la BICEC : une concurrence fermée ? – La stratégie de BPCE pour vendre la BICEC – Que vaut la BICEC – La BICIEC laissée par Alain RIPERT

 

 

 

Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!