Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

APE : le Cameroun perd près de 9 milliards de recettes douanières au premier semestre 2023

Cette contreperformance est attribuée à l’accélération du démantèlement tarifaire dans le cadre des Accords de partenariat économique(APE) entre le Cameroun et l’Union européenne(UE).

Publiée vendredi 15 septembre 2023 à 20:59:54Modifiée samedi 16 septembre 2023 à 08:41:54Temps de lecture 4 minPar Marius Zogo

Les recettes douanières en baisse

Au premier semestre 2023, le Cameroun a essuyé une perte de 8,6 milliards de Fcfa de recettes douanières, apprend-t-on de la Direction générale de la Douane(DGD). En effet, par rapport à la même période en 2022, ce chiffre est en hausse de 3,2 milliards de Fcfa (+61%).

Lire aussi : Les exportations du Cameroun vers l’UE ont chuté de 9% depuis l’entrée en vigueur des APE en 2016

Sur le plan pratique, cette chute de recettes est attribuée à l’impact croissant des Accords de partenariat économique(APE) notamment, avec la 7e phase de démantèlement tarifaire lancée le 4 août 2022(et achevée le 3 août 2023, Ndlr). Les taux de décote sur le droit de douane applicable à l’importation en provenance du marché européen étaient respectivement de 100% pour les marchandises du 1er groupe, 90% pour celles du 2e groupe et 30% pour celles du 3e groupe. Ce dernier groupe intégrait entre autres produits, le matériel de BTP, les véhicules personnels, les bois, les plantes, les animaux, les pneus et jantes de véhicules et des variétés de poissons telles que le maquereau.

Lire aussi : Agro-industrie: la Capef explore de nouvelles opportunités au Pays Bas

Avec l’entrée en vigueur de la 8e phase de démantèlement tarifaire le 4 août 2023, le Cameroun devrait davantage enregistrer de pertes douanières au cours de second semestre. Car, « les marchandises originaires de l’Union européenne sont éligibles au bénéfice du tarif préférentiel à l’importation, aux taux de démantèlement du droit de douane ainsi qu’il suit : 100% pour les produits du Groupe 1 ; 100% pour les produits du Groupe 2 ; 40% pour les produits du Groupe 3 », indiquait le ministre camerounais des Finances.

Lire aussi : APE avec l’union européenne : le Cameroun engage la 8e phase du démantèlement tarifaire

Cette contreperformance explique pourquoi le Cameroun a décidé de revoir ses objectifs de collecte des recettes douanières à 973,7 milliards de Fcfa à fin 2023 soit une diminution de 31 milliards de Fcfa (-3,2%) par rapport au montant initial fixé à 1004,7 milliards de Fcfa. Même s’il faut ajouter à la liste des raisons, la guerre russo-ukrainienne qui continue d’impacter les chaines d’approvisionnement à l’échelle mondiale et la Zone de libre-échange continentale(Zlecaf).

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner