Chargement des breaking news...
Banques et Finances

Après la Bicec, le Marocain BCP lance une microfinance au capital de 1 milliard de FCFA au Cameroun

Cette microfinance vient s’ajouter à Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit, et à la société de bourse « Upeline Securities Central Africa ».

Publiée lundi 21 août 2023 à 15:21:53Modifiée lundi 21 août 2023 à 15:40:50Temps de lecture 4 minPar EcoMatin

Kamal Mokdad, DG de BCP, actionnaire majoritaire BICEC et PCA de Amifa

« Atlantic Microfinance For Africa Cameroun » (Amifa). C’est le nom de l’établissement de microfinance (EMF) que Kamal Mokdad, le directeur général de la Banque centrale populaire (BCP) du Maroc, vient de créer au Cameroun, selon une annonce dont EcoMatin a eu copie.

Cet EMF a été constitué le 20 juin 2023. Doté d’un capital de 1 milliard de FCFA, la structure, d’une durée de 99 ans a pour objet : la collecte de l’épargne et le financement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME), dans le cadre de la réglementation de l’activité de microfinance, y compris la réalisation de prêts et la fourniture de produits et services financiers destinés aux MPME, la prise et la réalisation de garanties nécessaires à cette activité conformément à la réglementation applicable aux EMF de catégorie 2.

Lire aussi : Classement EcoMatin 2021: BICEC, 85 milliards accordés aux PME en 10 ans

« Aux fins de la réalisation de son objet, la société pourra prendre sous toute forme, tout intérêt dans toute société, et créer tout établissement secondaire au Cameroun », peut-on lire sur l’annonce.

Le président du conseil d’administration est Mokdad Mohammed Kamal. Le Directeur général est Kata Rouvier, jusqu’ici directeur achats et logistiques à la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale contrôlée par BCP. Son adjoint s’appelle Jabenatti Badr, jusqu’ici responsable financier d’Atlantic Microfinance For Africa du Groupe Banque populaire.

Stratégie curieuse

Après la création de cette microfinance au plan juridique, il faudra désormais attendre les différents agréments des autorités monétaires nationales et dans la sous-région.

Lire aussi : Cameroun : NSIA débauche William Nguimkeng de la BICEC pour occuper le poste de DGA de sa branche non-vie

Mais il est à noter que la création d’une microfinance par BCP étonne quand même. Car, le groupe marocain contrôle toute une banque (la Bicec) dans le pays et une filiale dénommée « Upeline Securities Central Africa » (Usca) dédiée aux opérations boursières en Afrique centrale. À peine créé en 2020, Usca a été retenu par la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) pour la co-structuration et le placement d’une émission obligataire par appel public à l’épargne de 100 milliards de FCFA.

Lire aussi : La camerounaise Marie-Laure Edo est le nouveau Directeur général Adjoint de la Bicec

BCP a officiellement finalisé, le 1er octobre 2019, l’acquisition de 68,5 % des actifs de la Bicec jusque-là filiale du groupe bancaire français BPCE (Banque populaire et Caisse d’épargne). La transaction, dont les détails n’ont pas été révélés, a été faite, précise la Bicec, après l’obtention de « l’ensemble des autorisations réglementaires ».

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner