Business et Entreprises
A la Une

Après la Sonara, Paul Simo Njonou rebondit à Cotco

Le Camerounais vient d’être porté à la tête Cameroon Oil Transportation Company (Cotco).

Jean-Paul Simo Njonou, ex-DG de la Société nationale de raffinage (Sonara), était parmi les favoris au poste de Directeur Général de la Cameroon Oil Transportation Company (Cotco). Au terme d’un Conseil d’administration tenu ce 15 février 2024, le Camerounais a été porté à la tête de cette structure en charge de l’exploitation de la partie camerounaise du pipeline par lequel le Tchad évacue tout son pétrole. Il remplace à ce poste Harouna Bako nommé à la tête de la Sonara depuis le 9 février dernier.

Les statuts votés en assemblée générale à Paris le 24 mai 2023 consacrent la rotation à cette fonction entre les deux pays. Il sera donc secondé dans ses fonctions par la Tchadienne Haoua Daoussa Deby, dont le pays contrôle 74,83% des parts contre 25,17% pour le Cameroun. Il est le deuxième Camerounais à occuper la fonction de Directeur Général après l’affaire Savannah qui a quelque peu secoué les deux Etats. Il devra à ce poste s’assurer de l’entretien et la maintenance de l’Oléoduc et assurer également une meilleure gouvernance au sein de cette entreprise.

lire aussi : Pipeline Tchad-Cameroun : les favoris au poste de DG à Cotco

Né le 05 décembre 1964, Jean-Paul Simo Njonou est originaire du département des Hauts-Plateaux, dans la région de l’Ouest. Diplômé en Droit privé, Droit des affaires et Droit communautaire, il a occupé de hautes fonctions dans l’administration camerounaise. Le nouveau DG de Cotco a été Président du conseil d’administration du Port autonome de Kribi ; membre du conseil d’administration d’Electricity Development Corporation (EDC) et membre de la commission spéciale des marchés du Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP), logé à la Société nationale des hydrocarbures entre-autre fonctions.

D’une longueur de 1080 km dont 900km en territoire camerounais, le pipeline Tchad-Cameroun, opérationnel depuis 2003 est conjointement exploité par Cameroon Oil Transportation Company (Cotco) et par Tchad Oil Transportation Company (Totco). Cotco a déclaré avoir transporté du pétrole brut tchadien pour une valeur estimée à 4,5 milliards de dollars en 2022 (soit près de 2 700 milliards de FCFA).

lire aussi : Pipeline Tchad-Cameroun : « Aucun avoir n’a été gelé, cette prétendue décision n’aura aucun impact sur le compte de Cotco », Djerassem Le Bemadjiel, ministre des hydrocarbures et l’énergie du Tchad

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page