Chargement des breaking news...
Afrique

Après une suspension le Gabon réintègre la Ceeac et en garde le siège

L’annonce de ces décisions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a été faite, le 10 mars par Régis Onanga Ndiaye, le ministre gabonais des Affaires étrangères et de l’intégration.

Publiée lundi 11 mars 2024 à 13:31:11Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:12:25Temps de lecture 4 minPar Simon Pierre Mbarga

Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la Transition au Gabon
Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la Transition au Gabon

Après une suspension qui date du 4 septembre 2023 suite à un putsch, le Gabon vient d’être réintégré au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), selon une annonce diffusée le 10 mars dernier par Régis Onanga Ndiaye, le ministre gabonais des Affaires étrangères et de l’intégration.

Lire aussi : Afrique centrale : la Ceeac maintient la suspension du Gabon  jusqu’en 2025

« La conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale réunis à Malabo, en Guinée équatoriale, a décidé de la levée des sanctions et de la réintégration de la République gabonaise au sein de la Ceeac », déclare le membre du gouvernement dans une déclaration télévisée. Il ajoute : « Par ailleurs, les chefs d’Etat ont réaffirmé de manière définitive le maintien du siège de la Ceeac à Libreville. Le gouvernement de la République gabonaise salue ces décisions et adresse ses vifs remerciements aux chefs d’Etat et de gouvernement de la Ceeac ».

Le Gabon vient de sortir ainsi de près de six mois d’exclusion au sein de la Communauté économique qui regroupe 11 pays : Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad, RD Congo, Rwanda et Sao Tomé. Cette zone économique avait décidé d’exclure le Gabon parce que le chef d’Etat de ce pays actuellement, Brice Clotaire Oligui Nguema a pris le pouvoir par les armes.  « La Ceeac a décidé de suspendre l’adhésion du Gabon en réponse au coup d’État du 30 août qui a chassé le Président Ali Bongo Ondimba », avait déclaré l’institution communautaire à l’issue d’une session extraordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement convoqué le 4 septembre 2023 à Djibloho, en Guinée équatoriale.

Lire aussi : Afrique centrale : le Gabon veut réintégrer la Ceeac

Avantages et inconvénients

A cause de cette suspension, le Gabon ne pouvait plus bénéficier des avantages (libre circulation, exonérations et facilité économiques/administratives) et de la solidarité prévue au sein de cette communauté. Bien plus, le siège de la Ceeac devait lui être retiré. Désormais cela relève du passé.

Depuis fin 2023, le nouveau chef d’Etat gabonais a engagé un lobbying auprès de ses pairs de la sous-région pour cette levée de suspension. C’est ainsi par exemple que le 8 décembre 2023, Brice Clotaire Oligui Nguema a rencontré son homologue camerounais Paul Biya, à Yaoundé. Au sortir de son audience, le nouvel homme fort de Libreville a déclaré, entre autres : « Si je suis venu au Cameroun aujourd’hui, c’est pour échanger avec le président Paul Biya, qui est le doyen de la sous-région, notamment sur la situation du Gabon après le 30 août [2023]. Je suis venu implorer sa clémence afin que le Gabon revienne au sein de la Ceeac, afin que le Gabon retrouve ses lettres de noblesse. Et je pense que cette visite était importante pour nous parce qu’il s’agissait d’une visite d’explication sur ce qui se passe au Gabon ».

Lire aussi : Coopération Cameroun-Gabon : le Général Brice Clotaire Oligui Nguema en visite officielle  au Cameroun

Toutefois, la réintégration du Gabon au sein de la Ceeac pourrait être un couteau à double tranchant. En effet, cela pourrait être interprété comme l’acceptation des coups d’Etat comme mode dévolution du pouvoir au sein du bloc communautaire. Ce qui est contraire à la charte de la communauté qui prescrit la démocratie et sanction les putschs et les putschistes.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner