Chargement des breaking news...
Session Parlementaire De Juin 2022

Assemblée nationale : le gouvernement dévoile sa stratégie pour lutter contre l’épidémie de choléra

Avec 9326 cas pour 177 décès enregistrés, le ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie, va procéder à la distribution des kits de potabilisation de l’eau et la désinfection automatique des communautés et des maisons où les cas ont été déclarés.

Publiée lundi 4 juillet 2022 à 15:24:07Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:03:11Temps de lecture 2 minPar EcoMatin

Le choléra ne cesse de semer la désolation au sein des familles. Depuis le déclenchement de cette épidémie au Cameroun le 29 octobre 2021, les morts foisonnent. Au 28 juin 2022, les statistiques affichaient 9326 cas pour 177 décès enregistrés. Des chiffres qui témoignent de la dangerosité du choléra dans notre pays. Sur les sept régions qui ont enregistré des cas depuis le début de cette épidémie, quatre restent encore actives notamment : le Centre, le Littoral, l’Ouest et le Sud-Ouest.

Lire aussi : Procréation médicalement assistée: « l’Etat du Cameroun a prévu accompagner les plus démunis», Manaouda Malachie 

A en croire le ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie, les régions du Sud-Ouest et du Littoral caracolent en tête du classement avec respectivement 5975 et 92 décès contre 2815 cas et 72 décès. Dans la région de l’Ouest, la situation s'est déclenchée le 16 mai. Cette partie du pays compte 75 cas et 4 décès dans le district de santé de la Mifi. Des statistiques qui ont fait frémir l’hémicycle. Des députés ont demandé la stratégie déployée par le gouvernement pour contrer ce mal en progression dans un contexte où l’eau potable est de moins en moins accessible pour bon nombre de camerounais. Pour contrer la menace et limiter sa propagation, le ministre de la Santé Publique compte sur : « La surveillance épidémiologique sur toute l’étendue du territoire qui permet la détection de certains cas suspects ; le test diagnostique ; la prise en charge gratuite des cas  dans les unités de traitement ; la désinfection systématique des communautés et la distribution des kits de potabilisation de l’eau ».

Lire aussi : Assemblée nationale : l’absentéisme des députés préoccupe

 Cette stratégie de riposte vise à s’armer pour éliminer cette épidémie. Il y a d’ailleurs un plan d’éradication du choléra à l’horizon 2020-2030. Le ministre a invité la représentation nationale à prendre activement part à cette croisade qui s’annonce longue. La sensibilisation est un élément clé de la stratégie.

Lire aussi : Huile de végétale: « On ne peut demander aux entreprises de payer la matière première à 1100 F et revendre le produit fini au même prix», Luc Magloire Atangana 

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner