Conjoncture

Assistance humanitaire : 20 milliards de FCFA débloqués par le PAM en 2019

Selon l’organisme onusien, ces ressources mobilisées grâce à l’appui de ses partenaires ont permis non seulement de livrer des denrées alimentaires aux populations exposées à la crise sécuritaire, mais de développer l’agriculture et de construire plusieurs micro-barrages.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a organisé un atelier à Maroua, il y a quelques jours, en vue d’évaluer l’impact des projets implémentés au cours de l’année 2019 dans la région de l’Extrême-Nord et de fixer les perspectives de 2020. L’on apprend donc ainsi que l’année dernière, le PAM a mobilisé 37 millions de dollars, soit environ 20 milliards de FCFA, avec l’aide de ses partenaires, pour mener à bien ses missions d’assistance humaine dans cette partie du Cameroun. Selon cette organisation, au moins 50 000 personnes de l’Extrême-Nord, notamment les victimes de Boko Haram, ont bénéficié de son appui l’année dernière. En tout, 1 759 tonnes de vivres d’une valeur de 433 millions de FCFA ont été distribuées, dans le cadre de l’aide humanitaire directe. Sur le terrain, plusieurs champs communautaires de riz, de sorgho, de maïs et de plantes maraichères ont été créés. Des micro-barrages, des marres artificielles, des puits traditionnels et des pistes rurales ont également été construits pour faciliter l’accès à l’eau.

Pour Daniel Djouaka, coordonnateur de projet à Lutheran World Federation (LWF) qui a reçu du PAM 630 millions de FCFA, « c’était une tache exaltante d’être au service des 3 000 réfugiés et populations hôtes bénéficiaires que LWF a particulièrement suivis, car leurs conditions de vie ont connu une amélioration remarquable ». Salissou Adamou, responsable en charge du relèvement précoce et des moyens de subsistance au PAM, précise que le programme compte consolider les acquis de 2019 et aller plus loin au cours de cette année. Pour rappel, le Cameroun fait face à des crises humanitaires multiformes avec des populations dans une situation d’insécurité alimentaire grandissante. Selon le PAM, 4 millions de personnes au Cameroun restent en besoin d’aide vitale pour subvenir à leurs besoins essentiels ; 2,8 millions personnes sont en insécurité alimentaire grave, tandis que 340 000 enfants de 6 à 59 ans souffrent de malnutrition aiguë.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!