Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Au Cameroun, le cigarettier British American Tobacco augmente de 160% son capital social pour renforcer ses activités

Grâce à cette opération, la filiale du géant britannique entend poursuivre ses efforts pour consolider sa position sur le marché local de cigarettes.

Publiée lundi 15 avril 2024 à 17:49:02Modifiée lundi 15 avril 2024 à 17:49:07Temps de lecture 3 minPar Amina MALLOUM

Siège de British American Tobacco.
Siège de British American Tobacco.

BAT Cameroun, la filiale locale du groupe britannique British American Tobacco, a procédé à une importante augmentation de capital au terme d’une assemblée générale tenue en décembre 2023. Selon les informations contenues dans une annonce légale, la société a en effet porté son capital social de 1,7 milliard à 2,7 milliards puis à 4,5 milliards de FCFA soit une hausse de plus de 160%.

Cette augmentation s’est faite par compensation de créances dues à certains actionnaires historiques. Celle-ci permet l’effacement de la dette de l’entreprise. Cette augmentation va permettre à la société d’assainir son bilan, de renforcer son assise financière et d'investir davantage pour soutenir sa croissance sur le marché local.

Lire aussi : Malgré le marquage fiscal, la contrebande des cigarettes s’intensifie entre le Nigeria et le Cameroun

Grâce à cette opération, la filiale du géant britannique entend poursuivre ses efforts pour consolider sa position et se préparer aux défis à venir. En effet, c’est en 2007, que BAT, implantée dans au Cameroun depuis 1986, a démantelé son unité de production de cigarettes dans le pays pour se contenter de distribuer ses produits importés. Pour justifier sa décision, le cigarettier évoquait alors le déferlement sur le marché de cigarettes importées illégalement notamment du Nigeria. 

Cinq ans après cette décision de délocalisation de ses usines de production pour le Nigeria, le chiffre d’affaires au Cameroun du fabricant britannique de cigarettes a bondi passant de 19,4 à 31,5 milliards de FCFA, selon le rapport 2014 sur la mise en œuvre de la Convention-cadre de la lutte anti-tabac de l’OMS. Cette opération permettra sans doute de booster son activité dans le pays.

Lire aussi : Certification : l’Anor s’enrichit de 22 nouvelles normes sur le tabac

Au Cameroun le marché de la cigarette est en plein essor, selon les données publiées par l’Institut National de la Statistique, le Cameroun a exporté pour plus de 3,595 milliards de cigarettes en 2022. Par contre, elle a importé au cours de la même période de cigares et cigarettes pour un montant de 17 milliards de FCFA. En 2021, l’Agence des normes et de la qualité (Anor), avait enrichi son portefeuille de normes, de vingt-deux nouvelles normes camerounaises  dans le domaine du tabac et des produits de tabac. « Lesdites normes, homologuées le 22 février 2021, offrent au Cameroun l’avantage de disposer d’outils normatifs pour le conditionnement et l’étiquetage des produits de tabac, les méthodes d’analyses du tabac et produits de tabac ; certains matériaux du domaine du tabac et produit de tabac et de références pour le contrôle qualité des produits dans le domaine », indiquait  l’Anor. 

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner