ConjonctureA la Une

Axe Banyo-Mayo Darley : 20 millions pour éviter la rupture de la circulation

L’information a été donnée par le délégué régional des Travaux publics de l’Adamaoua, qui craint que la dégradation actuelle d’une buse sur la route nationale numéro 6 dans l’Adamaoua, finisse par conduire à une rupture de la circulation

Sur la route nationale N°6 plus précisément dans la localité d’Allat au lieu-dit Pk18+900, arrondissement de Banyo, région de l’Adamaoua, l’une des buses qui permet la traversée de cet axe routier connaît un effondrement progressif. La sonnette d’alarme a été tirée le 22 août dernier par le délégué régional des Travaux publics de l’Adamaoua Bekogo Isaac, qui a par ailleurs sollicité une somme de 20 millions de F pour résoudre ce problème. Car craignant que si rien n’est fait très bientôt, la circulation des personnes et des biens sur ce tronçon qui contribue à relier le grand Nord au grand Sud du pays, pourrait être arrêtée.

Lire aussi : Extrême-Nord : les travaux de réhabilitation du pont sur le Mayo-Limani affichent un taux d’exécution de 65%

Au cours d’une réunion virtuelle qui s’est tenue récemment, le Ministre des travaux publics a donc instruit la mobilisation des ressources humaines, matérielles et financières nécessaires au traitement définitif de ce point critique. Emmanuel Nganou Djoumessi a par ailleurs « demandé au délégué régional de lui faire parvenir le chronogramme d’intervention sur le site des travaux dans le but d’envoyer progressivement des ressources financières » révèle le site web de ce département ministériel.

Lire aussi : Tronçon Mora-Kousseri : la circulation interdite aux gros porteurs

Une fois démarrés, les travaux qui seront réalisés vont consister entre autres à reconstituer le remblai, établir un blocage sur le remblai d’une hauteur de dix mètres en réalisant des travaux de maçonnerie pour le blocage dudit remblai.

Lire aussi : Au Cameroun, le réseau routier bitumé devrait croître de 14% avec l’achèvement des routes en terre en cours de bitumage

Il convient de préciser que ce tronçon qui sépare les localités de Banyo et de Mayo Darley est long de 57 kilomètres. Un appel d’offre national a été lancé en juin 2022 par le ministère des Travaux publics pour la sélection d’une entreprise devant réaliser les travaux de bitumage de cet axe routier jusqu’à la localité de Nyamboya, pour un coût de 4,9 milliards de F (TTC).

Lire aussi : Infrastructures routière : les difficultés qui plombent l’achèvement des travaux dans le Septentrion

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page