Non classé

Banque : Ecobank Cameroun connaît un déficit de 1,5 milliard dans son résultat net

Avec un bénéfice de 6 milliards en 2017 contre 7,5 milliards en 2016, la banque explique qu’elle a évolué dans un contexte difficile.

Ecobank Cameroun a publié ses performances pour l’exercice 2017. Ainsi, la banque informe a réalisé un résultat net de 6 milliards de FCFA. Ce chiffre est en baisse comparé au bénéfice d’un montant de 7,5 milliards après impôt obtenu en 2016. Ecobank Cameroun note également des légères baisses pour ce qui concerne par exemple son produit bancaire au cours de la période sous revue. Il est de 38,95 milliards de FCFA contre 39,31 milliards en 2016. Son coefficient d’exploitation est passé de 58,9% en 2017 à 56,9% en 2016

La banque explique ces performances baissières par le fait que, « l’environnement économique de 2017a été « difficile ». Bien plus, c’est au cours du même exercice que l’établissement bancaire a dû faire face aux défis d’implémentation de la stratégie de digitalisation qui consiste à privilégier les plateformes numériques et une réduire le personnel et le nombre de ses agence

Il faut noter que Ecobank Cameroun paie un peu le prix de son option vers la digitalisation tous azimuts en 2017. En effet, dans un communiqué diffusé le 21 juillet de cette année-là, la banque panafricaine Ecobank a informé que depuis le 1er février 2017, elle privilégie les plateformes de banques numériques et cela va entraîner une réduction de son personnel et le nombre d’agences.

« Comme l’a affirmé Mme Gwendoline Abunaw, directrice générale désignée d’Ecobank Cameroun : nous nous concentrons davantage sur l’innovation et les plateformes technologiques afin de fournir à nos clients nos produits et services, de manière simple et pratique, partout à tout moment.», peut-on lire dans le communiqué. Qui ajoute : «La fusion de certaines de nos agences n’est pas propre qu’à Ecobank Cameroun, mais fait partie de la stratégie du Groupe Ecobank visant à réduire l’affluence dans les agences physiques tout en tirant partie des canaux numériques évolutifs pour étendre nos services».

D’après l’établissement bancaire, ce « voyage numérique » stratégique entrepris, ne saurait être sans impact sur son effectif. La priorité serait toutefois accordée au redéploiement des employés vers d’autres unités et rôles au sein de l’entreprise. « La réduction des effectifs si nécessaire est la dernière option et se ferait en conformité avec les lois et règlements en vigueur.», précise Ecobank

La filiale camerounaise opère sur le marché depuis 2001, et a obtenu en 2016 un résultat net après impôts de 7,5 milliards de Fcfa. Selon le dernier pointage fait par la banque elle-même en 2013, elle compte une trentaine d’agences sur le territoire camerounais, et emploie 374 personnes.

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!