Non classé

Un groupe bancaire marocain se positionne pour la reprise de la BICEC

On attendait jusqu'à récemment encore le groupe BMCE Bank mais le deuxième groupe bancaire qui pourrait poser ses valises au Cameroun après Attijariwafa Bank, c'est Banque Centrale Populaire.

Ce dernier est entrée en négociations exclusives avec BPCE, pour reprendre ses participations dans ses filiales africaines, dont celles de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC).Un accord y relatif a été signé entre les deux groupes à Paris (France) ce 25 septembre 2018. Les clauses de la transaction ne sont pas encore connus, mais elle ne sera finalisée, qu’après l’obtention d’autorisations et approbations nécessaires


>> Lire aussi – Les Marocains font main basse sur le secteur bancaire camerounais


La BICEC n’est pas la seule banque dans le deal. Le groupe français avait expliqué il y a quelques peu, qu’il prévoyait de céder ses activités en Afrique. Les autres filiales qui sont concernés par cette cession sont celles du Congo, de Madagascar, et de Tunisie. BPCE a toujours indiqué qu’il ne se retirait pas de la banque camerounaise, en raison de la situation de fraude qui y a été découverte il y a deux ans, d’autant que, ces défis sont aujourd’hui derrière, et que la BICEC est en train de se redresser. Une position qui a aussi été confirmée par des responsables de la Bicec, notamment Alain Ripert, son directeur général. Ce dernier a annoncé pour 2017 une situation financière en redressement, avec un produit net bancaire (équivalent du chiffre d’affaires) de 60 milliards de FCFA et un résultat net (bénéfice) de près de 10 milliards de FCFA.

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!