Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Barrage de Nachtigal : l’indien Kalpataru remporte un marché de 50,6 millions de dollars pour la distribution de l’électricité

Il s’agit du troisième marché que la société d’ingénierie remporte dans le cadre de ce même projet, après ceux de la construction d’une ligne haute tension reliant le barrage à Yoko, dans le Centre et de celle reliant l’infrastructure à la ville de Hourou Oussoua, non loin de la frontière tchadienne.

Publiée lundi 22 avril 2024 à 15:57:58Modifiée lundi 22 avril 2024 à 16:02:44Temps de lecture 3 minPar Vicky BAGAL

Barrage de Natchigal

L’entreprise indienne Kalpataru Projets International Limited a décroché un nouveau contrat sur le projet hydroélectrique de Nachtigal d’une capacité de 420 MW, a appris EcoMatin d’Africa Business +. Il s’agit d’un marché de 50,6 millions de dollars, environ 31,2 milliards de Fcfa, constituant l’un des volets de distribution de l’énergie électrique produite par l’infrastructure. Plus précisément, il sera question pour la société indienne d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction d’ériger une ligne haute tension (225 kV) entre les communes de Yoko et de Tibati, dans le centre du pays, sur une distance de près de 200 km. Le délai de livraison imposée pour ce chantier est la mi-2025. 

Lire aussi : Projet Pirect : le gouvernement recrute deux entreprises indiennes pour la construction de la ligne de 225 kV

Pour ce marché, l’entreprise groupe dirigé parManish Moh était en compétition avec plusieurs autres notamment ses compatriotes Tata Projects Limited, KEC Internationalet Larsen & Toubro, une cohorte d’autres géants asiatiques principalement originaires de l’empire du Milieu, avec China Railway First Group, Sinohydro et Xian Electric entre autres.

Lire aussi : Cameroun : EDF entre dans le capital de upOwa et devient actionnaire majoritaire

À noter que, dans le cadre de ce même projet, l’indien Kalpataru a déjà remporté en décembre dernier, le marché de construction d’une ligne haute tension double-circuit de 225 KV reliant le barrage à la ville de Hourou Oussoua, non loin de la frontière tchadienne et une expansion de 250km de cette même ville vers Garoua. Ce premier contrat réalisé pour renforcer l’interconnexion entre les réseaux RIS (réseau interconnecté Sud) et RIN (réseau interconnecté Nord) a été suivi d’un autre contrat d’une enveloppe globale de 40,8 milliards de Fcfa portant sur les travaux de construction d’une ligne haute tension de Natchigal à Yoko (région du Centre).

Lire aussi : Le Cameroun va emprunter près de 100 milliards pour construire une ligne électrique entre le futur barrage de Nachtigal et Bafoussam

L’infrastructure tant attendue

Depuis la mise en eau du barrage de Nachtigal le 18 juillet 2023, la date de son lancement a subi plusieurs reports. En effet, alors que le démarrage de la première turbine d’une capacité de 60 MW (l’ouvrage en possède sept) était prévu pour le mois de décembre 2023, puis reporté au premier trimestre 2024. Rendu au second trimestre de la même année, il n’en est toujours rien. Pourtant la mise en service de l’infrastructure énergétique permettra, en pleine production de la totalité des 420 MW attendus, d’augmenter de 30% les capacités actuelles de production de l’électricité du Cameroun. Ce qui devrait permettre au pays de devenir le premier exportateur de l’énergie électrique en Afrique centrale à la faveur du Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun au Tchad (Pirect), par lequel le Cameroun doit fournir à cet autre pays 100 MW d’électricité, à l’horizon 2027.

Lire aussi : Electricité : un secteur de plus en plus attractif au Cameroun

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner