A la UneBanques et Finances
A la Une

Beac Cameroun: la Présidence choisit Emmanuel Nkoa Ayissi comme Directeur national  

Le choix présidentiel attend cependant d’être transmis à la Beac où il sera officiellement annoncé au cours du prochain conseil d’administration.

Ce n’est qu’une question de formalité avant que sa nomination ne soit officiellement prononcée. Sauf changement de dernière minute, Pierre Emmanuel Nkoa Ayissi sera le prochain Directeur national de la Beac au Cameroun. Le président de la République a jeté son dévolu sur l’actuel Directeur de l’agence Beac de Douala pour succéder à Eugène Blaise Nsom, appelé à faire valoir ses droits à la retraite.  Le Secrétaire général de la présidence de la République l’a fait savoir au ministre des Finances à travers une correspondance adressée fin mai de l’année courante avec copie au gouverneur de la Beac. Le choix de Paul Biya s’est fait sur une liste de 3 profils qui lui avaient été soumis ; les deux autres étant Ahmadou Abdoulaye et Lengue Kuoh, respectivement Directeur des études et de la recherche à la Beac et directeur de l’agence Beac de Limbé.

Lire aussi : Eugène Nsom reconduit pour 6 mois à la tête de la Beac Cameroun

Question de formalité

« C’est la procédure normale à suivre pour la nomination à ce poste » explique un cadre de à la Banque centrale joint par EcoMatin. En effet, la Beac ne saurait nommer un Directeur National sans le consentement du pays ; raison pour laquelle avant la forclusion du mandat elle transmet à l’autorité monétaire nationale une liste de 3 personnes pouvant occuper le poste. Cette dernière doit se référer au chef de l’Etat (qui lui indique son choix) avant de transmettre la décision finale au gouverneur pour suite de procédure. La nomination de l’élu ne prend effet qu’après validation du conseil d’administration. En principe, il s’agit d’une formalité. « On n’a pas souvenir d’un pareil dossier qui ait été refoulé par le conseil d’administration de la Beac », précise notre source.

Pour l’instant, Louis Paul Motaze, qui a reçu le choix de présidence de la République depuis bientôt 1 mois ne l’a pas encore transmis au Gouverneur même si ce dernier a déjà reçu une copie du choix présidentiel. « La Beac ne traite pas directement avec les Etats, mais avec l’autorité monétaire qui doit transmettre le choix du Président lequel sera approuvé lors du prochain CA », renchérit notre source.

Si sa nomination est actée, Pierre Emmanuel Nkoa Ayissi remplacera ainsi, son compatriote Eugène Blaise Nsom dont le départ intervient finalement après une polémique née d’échanges épistolaires entre le ministre des finances et le gouverneur de la Beac en janvier dernier. Pendant que Abbas Mahamat Tolli excipait de l’âge de départ à la retraite d’Eugène Blaise Nsom pour le démettre de ses fonctions, Louis Paul Motaze fustigeait le caractère « unilatéral » de la décision du gouverneur de la BEAC, « hors des usages pour les fonctions de ce rang ». Par ailleurs, le Minfi mettait en avant « les qualités professionnelles et humaines » du concerné tout autant que « sa collaboration et ses contributions » à l’élaboration des réformes des finances publiques notamment dans le cadre des programmes économiques et financiers menés avec le Fonds monétaire international (FMI). Mieux encore, au sujet de la diatribe qui avait découlé de ce quiproquo, plusieurs analystes prédisaient que cette situation « conflictuelle » pourrait entraîner des rebondissements. Même si finalement, tout était rentré dans l’ordre et le 1er février 2022, Eugène Balise Nsom avait été rétabli dans ses fonctions pour « une période de six mois ».

Lire aussi : Nsom Blaise Eugène, choisi nouveau Directeur National de la Beac Cameroun

Rappelons que Pierre Emmanuel Nkoa Ayissi est actuellement directeur de l’agence BEAC de Douala. Discret, travailleur, l’ancien étudiant de l’Essec de Douala a été le directeur de cabinet de l’ancien gouverneur de la Banque Centrale ; l’équato guinéen Lucas Abaga Nchama.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page