Business

Bicec: un nouvel immeuble pour Nkongsamba

Le joyau entièrement rénové et équipé a été inauguré le 27 mars 2017 par le Dr. Irénée Ngong Galim, le Préfet du Moungo, en présence de Philippe Wattecamps, le directeur général de la Banque internationale du Cameroun pour l'épargne et le crédit.

Et de 37 pour la Bicec, la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit. La banque a solidifié son réseau par l’inauguration de sa 37ème représentation nationale. Un immeuble entièrement rénové et reconstruit, situé à la place des fêtes de Nkongsamba, dans l’arrondissement de Nkongsamba 1er. Le nouveau bâtiment de 1000 m2 est placé sous la direction régionale de l’Ouest qui regroupe les agences de Bafoussam, Bamenda, Dschang et Bafang. Avec dans son portefeuille 5180 clients dont 5130 particuliers, 50 petites et moyennes entreprises (PME), 4800 millions d’encours de dépôts et 800 millions d’encours moyens de crédits, l’agence Bicec de Nkongsamba offre désormais à ses clients des services variés: guichets modernes, distributeur automatique sécurisé de billets, guichet Western Union pour transferts d’argent, etc.

Mais aussi très attractifs: réduction de tarifs, célérité, confort et convivialité, etc. Services attractifs et variés confirmés par Calvin Fokam Fotso et  Alain Zoutalom Tague, clients de la Bicec Nkongsamba, et opérateurs économiques bénéficiaires des offres de la banque. Ils recevront à cet effet des prix spéciaux décernés par la Bicec. Le Dr. Basile Kollo, le délégué du gouvernement près la Communauté urbaine de Nkongsamba, s’est d’ailleurs réjouit de « la fidélité de la Bicec à la ville de Douala« , car, poursuit le magistrat municipal,  » la Bicec n’a pas cessé d’accompagner ses clients malgré la chute des prix du café « . Sans omettre d’encourager la Bicec dans sa politique de proximité: « les gens se débrouillent à Nkongsamba. Nous avons des résistants économiques dans notre ville« , a fait savoir le Dr. Basile Kollo.

Dynamisme

Pour répondre aux préoccupations de proximité avec ses clients, la Bicec a misé sur un personnel dont l’expérience dépasse parfois la trentaine d’années. Une équipe de 7 personnes conduite par Janvier Zangue, le chef d’agence Bicec Nkongsamba. Janvier Zangue qui voit dans l’inauguration du nouveau bâtiment « un dynamisme et un engouement nouveau« . Alors qu’Irénée Ngali Ngong, le Préfet du Moungo, présidant de la cérémonie, retient  » un saut qualitatif franchit par la Bicec au profit des secteurs primaire, secondaire et tertiaire » de cette localité.

La Bicec Nkongsamba offre également ses services aux fonctionnaires. Tout un organisme baptisé « le Club des fonctionnaires » constitue d’après Julie Christine Tchounan, la responsable de ce club, 35%  du portefeuille clients de la Bicec. Ces derniers bénéficient « des avantages particuliers et exclusifs« , dont une réduction de -15%  sur tous les services et produits Bicec. Toutefois, Basile Kollo a attiré l’attention du responsable de l’agence Bicec de Nkongsamba sur la mission qui l’attend : « le responsable de l’agence ne doit pas s’amuser avec l’argent. Il doit écarter les considérations religieuses, tribales et de sexe« . Davantage, le préfet du Moungo pense que la proximité de Nkongsamba avec la région du Sud-ouest oblige  » les responsables de la Bicec à gagner le pari de la paix et du vivre-ensemble dans un environnement favorable aux investissements « . Après l’inauguration de la nouvelle agence Bicec de Nkongsamba intervenue exactement 22 ans et 14 jours de la création de la Bicec, Philippe Wattecamps, le directeur général de la Bicec, annonce l’inauguration prochaine des agences d’Ebolowa,  du siège rénové de Douala, ainsi que du nouvel « espace privilège Bicec » situé à Bonanjo. Bicec Cameroun c’est aujourd’hui 380.000 clients, 37 agences, 850 employés et 52 milliards de FCFA.

Philippe Wattecamps: « De beaux bâtiments ne suffisent pas… »

Lorsqu’on construit une nouvelle agence comme celle-ci, c’est toujours en hommage à la clientèle. C’est aussi pour leur assurer une meilleure qualité de service. Car lorsqu’on a une clientèle qui est fidèle à l’instar de celle de Nkongsamba et du département du Moungo, on se doit de la conserver en lui offrant des conditions dignes pour l’accueillir. C’est la raison pour laquelle la Bicec a à cœur de rénover l’ensemble de son réseau d’agence et son siège social. Mais ça ne suffit pas d’avoir des beaux bâtiments pour accueillir la clientèle, il est essentiel d’avoir un service de qualité, l’information, l’accompagnement, le counciling, l’accueil, la probité du personnel et leur disponibilité. Il faut également mettre à la disposition à la disposition de la clientèle, des outils digitaux de manière pour eux d’accéder facilement à la banque à tout moment et à toute heure. La Bicec veut accompagner la bancarisation des populations dans leurs zones de résidence et d’activités.  Les clients trouveront dans l’agence Bicec de Nkongsamba une fluidité dans les transactions bancaires, la sensibilisation aux nouvelles technologies, une gamme de comptes, des packages et produits de banque à distance, etc.

 

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!