A la UneLégislatives municipales 2020

Bilan du vote du 9 février: le défi sécuritaire relevé

Jusqu’à la fermeture des bureaux de vote, aucun incident violent majeur n’a été enregistré sur l’ensemble du territoire national.

La première étape a été franchie. Le gouvernement s’était donné pour mission impérieuse de tout faire pour que le vote des électeurs ne soient ni perturbé ni interrompu sur toute l’étendue du territoire par des actes de violence majeurs. Cet objectif a été atteint. Car jusqu’à la fermeture des bureaux de vote, aucun acte de cette nature n’a été enregistré même dans les trois régions secouées par des crises sécuritaires que sont le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et l’Extrême-Nord.


>> Lire aussi – Législatives et municipales 2020 : le Cameroun vote sous haute surveillance


A cette heure, les dépouillements ont déjà livré les premiers résultats des urnes du double scrutin législatif et municipal de ce 9 février 2020 au Cameroun. Certains bureaux de vote ont déjà fermé.

Mais on observe de manière globale que le dispositif sécuritaire n’a pas été allégé. A Yaoundé par exemple, les escouades de forces de l’ordre et celles de sécurité sont toujours visibles au cœur de cette nuit. Preuve que le gouvernement entend demeurer d’une extrême vigilance.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!