Conjoncture
A la Une

Biodiversité : Papaye International mise sur les enfants pour sauver les chimpanzés au Cameroun

Ces 19 et 28 février, l’association française organise des journées de sensibilisation sur la protection de la biodiversité et particulièrement des grands singes, à l’intention des élèves de certaines écoles de Yaoundé et Mouanko.

« Agissons, sauvons nos écosystèmes ». C’est le thème des journées de sensibilisation et de responsabilisation à la protection de la biodiversité et notamment des chimpanzés, qu’organise au Cameroun l’association française Papaye International à l’intention des élèves de certains établissements scolaires. Deux étapes meubleront les activités liées à cette campagne à Yaoundé ce 19 février, notamment l’Ecole La Marfée – tenue par la famille de Yannick Noah – et le lycée français Fustel de Coulanges, où des documentaires sur la biodiversité seront diffusés. Viendra ensuite l’étape de Mouanko, dans le Littoral. Édifier les élèves sur les enjeux de la biodiversité et principalement la protection des chimpanzés dont l’importance pour la régénération des forêts, est capitale pour maintenir l’équilibre écologique. L’association est en effet « convaincue que la protection de la biodiversité est un enjeu majeur pour notre planète et que commencer la sensibilisation par les tout-petits permet de favoriser le développement de leurs capacités d’attention, de curiosité et leur appréciation de la nature, tout en renforçant l’engagement des populations en faveur des préoccupations environnementales. En grandissant dans un environnement sensibilisé, les tout-petits seront plus susceptibles de devenir demain des citoyens éco-responsables».

Sur la nécessité de protéger les grands singes, Papaye International explique que ceux-ci jouent un rôle capital dans le maintien de l’équilibre écologique des forêts tropicales, ce qui a un impact direct sur l’adaptation au changement climatique. « Leur disparition ainsi que celle d’autres grands singes pourrait avoir de graves conséquences pour la planète. Les chimpanzés partagent 98 % de l’ADN de l’Homme. A ce titre, ils sont nos parents les plus proches dans le monde animal. Nous devons les protéger. Les chimpanzés sont en plus des êtres très sensibles qui de plus en plus voient leur habitation menacée par la déforestation, l’exploitation forestière et agricole, le braconnage et le trafic illicite », souligne l’association. Pour qui cette protection passe non seulement par des actions de sensibilisation, mais aussi par la mise en place d’un cadre légal approprié.

Il faut noter qu’en dehors de la sensibilisation à la protection de la biodiversité, Papaye International mène des actions humanitaires auprès des populations aux abords du sanctuaire et travaille surtout main dans la main avec les autorités et le ministère des Forêts et de la Faune pour lutter contre le braconnage et la déforestation en sensibilisant les villages avoisinants, mais surtout en faisant intervenir les services de la conservation de Mouanko « pour que des actions de répression soient mises en place pour éradiquer autant que faire se peut ces actions illégales ». Sur le plan humanitaire, Papaye International est déjà active au Cameroun dans la collecte de masques de plongée pour les pêcheurs à la palourde ainsi que pour les équipes des conservations de Mouanko et de Dizangué, la distribution à des dispensaires de matériel médical, la distribution de lots de lunettes de vues et de soleil dans les villages.

Elle a par ailleurs mis en place une médiathèque au village de Marienberg (Dizangué) et fait des dons de fournitures scolaires dans des écoles de la région du Littoral (Mouanko et Douala). Créé en 2001, Papaye International prend en charge de jeunes orphelins dont les familles ont été décimées par les braconniers, les trafiquants ou par la destruction de leur habitat comme conséquence d’une déforestation intensive ou illégale. Pour mémoire, le sanctuaire de Mouanko où elle est présente compte actuellement 33 chimpanzés, « tous sauvés d’une terrible destinée ». Ils sont répartis sur trois des immenses îles du parc naturel, sur un site entièrement sécurisé. Une équipe de soigneurs, « tous camerounais salariés, leur apporte au quotidien, toute l’attention dont ils ont besoin afin qu’ils soient respectés et considérés comme les êtres précieux et rares qu’ils sont ».

Papaye International bénéficie du soutien de la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation 30 Millions d’Amis, la Fondation Le Pal, la Fondation Sharing My Planet, la Fondation ENGIE et la Fondation Inspired By Kylian Mbappé.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page