A la UneConjoncture

Bolloré, Sodecoton, Viettel, Razel, Guinness…menacés de suspension de toute activité douanière au Cameroun

Ces entreprises font partie de la longue liste de 67 sociétés publiée par le directeur général des Douanes qui les indexe pour non-paiement des droits de douane et taxes d’importation.

Le 27 novembre 2019, Fongod Edwin Nuvaga, directeur général (DG) des Douanes du Cameroun, a signé une note convoquant 67 entreprises à se rapprocher de ses services pour régulariser leur situation. « Le directeur général invite les opérateurs économiques ci-après à se rapprocher de la Direction générale des Douanes (Division du Recouvrement et des Statistiques) sis à Yaoundé Bastos avant le 6 décembre 2019, tous les jours ouvrables de 8 heures à 18 heures aux fins de régularisation de leur situation. Passé ce délai, ils seront suspendus de toute activité en douane conformément à la réglementation en vigueur », écrit le DGD dans le document.

Dans la liste des 67 entreprises, l’on a des géants comme Bolloré Africa Logistics,  la Société de développement du Coton (SODECOTON), l’entreprise des BTP Razel Cameroun, Arabe Contractors Cameroon, le groupe Viettel Cameroun, Les Laboratoires Biopharma, Aéroports du Cameroun (ADC), Guinness SA, Ste Maersk Cameroun SA,  Hevea Cameroun (HEVECAM), Cameroon Oil Transport Co, etc. Elles sont accusées de non-paiement des droits de douane et taxes d’importation pour diverses opérations.

Avant de passer à la phase répressive, le DG des Douanes prie les importateurs débiteurs vis-à-vis de l’administration douanière à se rapprocher de de la direction pour régulariser leur situation et éviter d’éventuels désagréments lors de l’importation de leurs marchandises.

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!