Visages de la semaine

Borel Taguia Kana, drone de Camerounais

Son entreprise, qui a vu le jour le 21 mai 2019, assemble des drones et logiciels d’intelligence artificielle made in Cameroun, dont les prix oscillent entre 500 000 et 1 000 000 FCFA.

C’est le fondateur de Tagus Drone, une entreprise camerounaise spécialisée dans le montage et la commercialisation de drones. Originaire de la région de l’Ouest, cet ancien pensionnaire de l’Ecole nationale polytechnique de Maroua (Enspm) dit s’être lancé à son propre compte en créant cette start-up pour plusieurs raisons. Parmi celles-ci, trouver des solutions face à la problématique d’ordre sécuritaire à laquelle fait face l’Extrême-Nord du Cameroun, le transport d’équipements médicaux, la cartographie des villes et routes, la surveillance d’espace agricole et bien d’autres.

Aujourd’hui, la start-up lancée depuis le 21 mai 2019 a déjà mis sur le marché quatre types de drones : SR 21AkevaCareInfinity et Tagus Snap. En plus de ces drones, elle a aussi conçu des logiciels d’intelligence artificielle pour la reconnaissance faciale, la détection de personnes et d’objets, la détection d’anomalie et la modélisation 3D. Pour se procurer un de ces joujoux technologiques, il faudrait avoir une idée du service voulu et prévoir entre 500 000 et 1 000 000 FCFA.

Pour se démarquer de ses prédécesseurs dans les drones « Made in Cameroon », l’entreprise compte sur son équipe jeune et dynamique, le temps de vol de ses appareils et des systèmes d’intelligence qui accompagneront ses modèles. Par ailleurs son projet bénéficie d’un financement participatif où tout le monde peut investir sur une période de deux ans. En plus de neuf mois de fonctionnement, l’entreprise compte 6 589 potentiels investisseurs répartis dans plus de 54 pays avec plus de 67 millions de FCFA déjà récoltés.  Notons que ce financement participatif vise à lever plus de 500 millions de FCFA pour conquérir le marché africain avec ses quatre drones.

Aujourd’hui âgé de 25 ans, sa passion pour la technologie lui vient depuis ses études secondaires ou il obtient son baccalauréat C au lycée de Mbouda avec la mention assez bien. Puis il sortira major de sa promotion en ingénierie et conception à l’Enspm. Après ses études, il a travaillé pendant deux ans respectivement pour les entreprises EDC et Aliqo Energy avant de se lancer à son propre compte.

 

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!