Business et Entreprises
A la Une

BTP : les  défis qui attendent Tikum Elias Mbanwei à la tête du  Matgenie

L’ancien inspecteur général chargé du contrôle des services au ministère des Travaux publics a été porté à la tête de cette structure le 26 décembre 2023. Entre dettes alourdies, problèmes internes et la vétusté de la logistique, le nouveau DG de Matgenie prend une entreprise en difficultés.

A l’issue d’une session extraordinaire du conseil d’administration le 26 décembre dernier, Tikum Elias Mbanwei a été désigné puis installé au poste de Directeur général de Matgenie. Avant sa nomination, il occupait le poste d’inspecteur général des services au ministère des Travaux publics depuis le 23 avril 2023. Précédemment inspecteur général chargé des questions techniques dans le même département ministériel, ce dernier est porté à la tête du Parc national de matériel de génie civil (Matgenie).  Il remplace à ce poste Gustave Ebongue en fonction depuis septembre 2021. Originaire de la région du Nord-Ouest, il devient ainsi le 9e directeur général de nationalité camerounaise que connaît le Matgenie depuis 56 ans (créée le 27 décembre 1967) et le 3e DG en 6 ans.

Au cours de cette cérémonie, Joseph Belinga Zambo a été investi au poste de PCA de Matgenie en remplacement de Jean Roland Daniel Ebo. Au moment où la nouvelle équipe dirigeante prend la main de cette structure, la situation organisationnelle et financière n’est pas a beau fixe.

Lire aussi : Génie civil : le Matgénie réclame des créances de plus de 900 millions de F au Mintp

En effet, le Matgenie connaît depuis 2018 un déséquilibre financier. Les capitaux propres sont passés de 11,8 milliards de Fcfa en 2018 à 8,3 milliards de Fcfa en 2019   pour après chuter à 6 milliards de Fcfa  en 2020. Une perte de plus de 5 milliards de Fcfa en deux ans.

Malgré le fait que le Matgenie a réalisé des bénéfices de 1,4 milliard en 2020, le résultat net de cette entreprise est en pleine régression après qu’il a été négatif pendant deux années de suite (-1,3 milliards en 2018 et -3 milliard 2019).

Pour ce qui est de la dette, le Matgenie est tombé sur le poids de plus de 10 milliards de dettes en 2020 structurées ainsi qu’il suit : 2,7 milliards de dettes fournisseurs en 2019 et 3,1 milliards en 2020 ; dettes fiscales et sociales, 7 milliards en 2019  et 7,1 milliards en 2020. Cette situation a poussé les pouvoirs publics à prendre une décision de restructurer cette entreprise en 2022 en octroyant un appui financier de 659 millions Fcfa au Matgenie.

D’après le rapport de la Commission Technique de Réhabilitation des entreprises au 31 décembre 2021, avec le ralentissement des activités au Matgenie, le chiffre d’affaires de cette entreprise est en baisse. Il est passé de 2 milliards en 2019 (36,85%) à 1,6 milliards en 2020 (20,13%). pour des charges de personnel qui ont augmenté en 2020, passant ainsi de 1,8 milliard de Fcfa en 2019 à 2 milliards de Fcfa. Soit une augmentation de 8,72%.

Lire aussi : Gustave Ebongue est le nouveau Dg du Matgenie

L’autre défi majeur auquel va faire face le nouveau DG de Matgenie est la gestion des crises internes au sein de sa structure. Les arriérés de salaires dus aux 360 employés recensés en activité avaient été arrêtés à 13 mois au 31 mai 2022, soit un montant chiffré à près d’1 milliard de Fcfa. Le solde de tout compte que le Matgenie a enregistré auprès des employés retraités recensés a été évalué à 416 millions Fcfa, ainsi que les indemnités de décès dont les paiements attendent les grosses des jugements d’hérédité pour un montant de 121 millions Fcfa. Soit un total de 864 millions Fcfa de stock d’indemnités de fin de carrière. 

Le Matgenie éprouve aussi des difficultés dans son matériels de plus en plus vieillissant. En 2002, le Matgenie disposait de 560 matériels dont 357, en propriété, et 203 cédés en gestion par l’Etat. Dans cet ensemble, 184 étaient fonctionnels, 129 en panne légère, 177 en panne lourde et 70 en épave. La plus récente et importante dotation de matériel dans le Matgenie remonte à 2011, où l’entreprise avait bénéficié d’une dotation de plus de 120 engins fruits de la coopération Sino-camerounaise. À cette date, le Matgenie a accumulé des épaves dans ses chantiers.

Pour doper le parc d’engins du Matgenie, le 1er février 2019, le gouvernement camerounais, à travers le ministère des Travaux publics, a signé avec la société belge DEM Group, un contrat de 157 milliards de Fcfa, en vue de la fourniture de plus de 600 engins et véhicules au Matgenie. Près de cinq ans après, le projet n’a pas connu une issue favorable. Autant de défis auxquels le nouveau dirigeant devrait trouver des solutions à fin redorer le blason du Matgenie. 

Lire aussi : BTP : le Matgénie a accumulé des dettes de plus de 10 milliards de FCFA en 2020

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page