A la UneBUDGET 2020

Loi de Finances : 4 951,7 milliards de FCFA de budget en 2020

L’enveloppe budgétaire proposée pour le prochain exercice connait une baisse de 260 milliards de FCFA ; conséquence des chocs internes et externes auxquels le Cameroun fait face depuis près de cinq ans.

Une inflation en-dessous de 3%, un taux de croissance de 4%, un cours moyen du baril de 58 dollars (prenant en compte une décote de 3,5 dollars et une production de 24 millions de barils en 2020, la production moyenne de gaz projetée à 72,7milliards scf (standards cubic feet), un taux de change moyen du dollar à 556,2 FCFA, un déficit moyen du compte courant autour de 2% du PIB. Telles sont les principales hypothèses macroéconomiques retenues par le gouvernement dans l’élaboration du budget 2020. Le projet de loi de Finances 2020 a été déposé le 29 novembre 2019 à l’Assemblée nationale.

Pour le prochain exercice, le gouvernement compte réaliser ses chantiers de développement et de modernisation de l’Etat avec une enveloppe équilibrée en recettes et en dépenses à la somme de 4 951,7 milliards de FCFA. Cette enveloppe affiche une baisse de 260,3  milliards de FCFA en valeur absolue et de 5% en valeur relative par rapport aux 5 212 milliards de FCFA de la loi des finances révisée de 2019.

Les recettes internes sont projetées à 3 719,2 milliards de FCFA dont 2 274 milliards de FCFA de recettes internes non pétrolières. Le Tableau des Opérations Financières de l’Etat (TOFE) fixe les objectifs de recouvrement des recettes douanières à 905 milliards en 2020, contre 850 milliards en 2019 et 803,2 milliards en 2018. Les financements extérieurs sont projetés à 1 304,5 milliards de FCFA. Les dépenses, d’un montant de 4 159,7 milliards de FCFA, sont reparties entre les dépenses courantes, l’investissement et les autres charges de financement et de la trésorerie.

Ce projet de loi a été défendu devant la Commission des finances et du budget par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, puis les autres membres du gouvernement pour leurs secteurs respectifs. Avant cela, l’honneur était revenu au Premier ministre, Joseph Dion Ngute, de présenter aux élus du peuple, le Programme économique, financier, social et culturel du gouvernement en 2020.

Selon le chef du gouvernement, ce programme sera exécuté dans un contexte marqué par l’exigence de consolidation de la paix et l’unité nationale ; l’organisation du Chan 2020 et de la CAN 2021 ; la consolidation des acquis de l’exercice 2019 avec un accent sur l’accélération de la décentralisation et la mise en œuvre du statut spécial accordé aux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Sans oublier le contexte international marqué par une instabilité de l’économie mondiale liée à la guerre commerciale que se livrent les deux principales puissances économiques : les Etats-Unis et la Chine.

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!