A la UnePolitiques Publiques
A la Une

Budget 2022 : Plus de 23 milliards pour la région de l’Ouest

Dans cette enveloppe budgétaire, plus de 14 milliards de francs sont dédiés à la poursuite des projets pouvant contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations dans les domaines divers au cours de cet exercice budgétaire dans le cadre du budget d’investissements publics.

En 2021, l’enveloppe budgétaire de la région de l’Ouest en crédit de paiement qui s’élevait en début d’exercice à 17,717 milliards de FCFA, soit 5,163 milliards pour le fonctionnement, et 12,554 milliards pour le Budget d’investissements publics (Bip) est passé en fin d’exercice à 25 milliards, soit une augmentation de 8 milliards, représentant une dotation de fonctionnement pour le second semestre et les délégations ponctuelles. Cette région affiche au 31 décembre 2021, un taux global de réalisation physique de 84%. A la fin de cet exercice budgétaire, les commissions départementales et régionales de passation des marchés présentent un taux de 100%. Si les communes de Kouoptamo, de Fongo-Tongo, Foumbot, Nkong-Zem affichent enfin d’exercice un taux de réalisation physique de 100%,  Njimom, enregistre 48%, Foumban 44% et Bafang, moins de 3%. L’ensemble des autres communes, de cette région affiche un taux de 80%. Les communes qui tirent la région vers le bas ont été interpellées au cours de la cérémonie de lancement de l’exécution du budget 2022 dans la région de l’Ouest le mercredi 5 janvier dernier sur la nécessité d’être plus conséquent dans l’exécution des projets qui sont mis à la disposition des populations.

Lire aussi : Le Conseil régional de l’Ouest se dote d’un budget de 4,5 milliards en 2022

Comme difficultés enregistrées, les experts en matière de programmation, d’exécution et de suivi des projets dans cette  région présentent une appropriation insuffisante des procédures de contractualisation et d’exécution malgré la tenue des rencontres depuis des années pour apporter des solutions à cette difficulté. Des problèmes de collaboration entre les exécutifs communaux et les ingénieurs de l’Etat ont été également évoqués par ces derniers. Cette difficulté selon eux, constitue le talon d’Achille de l’exécution des projets au niveau communal. D’après leurs déclarations, le manque de collaboration entre les exécutifs communaux avec les ingénieurs de l’Etat qui sont cessés les accompagner dans la bonne réalisation de leurs projets continue d’être observé. Une autre difficulté non de moindre est le faible niveau de représentation des exécutifs communaux lors des ateliers de renforcement des capacités et cadres de concertation qui permettent également d’amélioration la situation de l’exécution du budget. Dans la région de l’Ouest, on continue d’observer dans certains départements, une tenue irrégulière de ces cadres de concertation qui ne valorisent pas la bonne exécution des projets. La modification récurrente et très tardive des opérations inscrites dans le budget.

Lire aussi : Conseil régional de l’Ouest : 28% du budget recouvré en 2021

A l’Ouest, le Budget d’investissements publics (Bip) global s’élève à la somme de 14.135.536.232F milliards de francs. De cette enveloppe budgétaire, 12.5 milliards de francs sont transférés aux communes et 1.6 milliards relevant des délégations automatiques. Cette enveloppe est consacrée essentiellement à certains projets prioritaires de la région de l’Ouest en 2022. De manière globale, en 2022, l’enveloppe de ces crédits délégués et transférés à la région de  l’Ouest s’élève à 23.982.772.608F en crédit de paiement soit 9.847.236.373F pour le budget de fonctionnement. « Le gouvernement a prévu beaucoup de bonnes choses pour la région de l’Ouest. Si vous partez de Yaoundé aujourd’hui pour Bafoussam, vous allez vous rendre compte que vous roulez sur l’un des meilleures routes de la République actuellement. Elle est très bien faite et l’exercice 2022 va voir l’aboutissement de l’exécution de cet important projet. Si vous prenez la ville de Bafoussam, aujourd’hui, on reçoit des équipes pour la Can, vous allez vous rendre compte que de la réhabilitation de la voirie urbaine, en 2022, cette réhabilitation va se poursuivre à travers notamment l’installation de plus de 150 lampadaires solaires dans les rues de cette ville. Vous aurez en matière d’énergie et de l’eau, la construction d’une ligne de transport de 400 kilovolts entre Nachtigal et Bafoussam pour renforcer la déserte en énergie électrique de la région de l’Ouest. La construction d’une ligne identique entre Nkongsamba et Bafoussam. Vous avez dans le domaine de l’enseignement supérieur notamment à l’Université de Dschang, la construction de tout un amphithéâtre, des blocs pédagogiques et des salles de classes. Vous aurez la mise en œuvre du projet de développement du mont Mbapit dans le Noun à hauteur de 4 milliards de francs. Vous aurez enfin, un projet, je pense le plus important, le début du désenclavement de tous les bassins agricoles de toute la région de l’Ouest à hauteur 8 milliards de francs. Comme vous le constatez, le gouvernement a prévu des projets importants pour améliorer la qualité de vie des populations de la région de l’Ouest pour l’exercice 2022 », a confié Albert Roland Ayissi, chef de mission du ministère des finances.

Lire aussi : Le Feicom a financé 433 projets à hauteur de 32 milliards de F en 14 ans à l’Ouest

En rappel, le budget de l’Etat et des autres entités publiques du Cameroun de l’exercice 2022 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 5.752,4 milliards de francs. Soit une augmentation 887 milliards en valeur absolue et de 18,2% en valeur relative par rapport à la loi des finances initiale 2021 qui était de 4.865,2 milliards de francs. Le budget 2022 a pour objectif de traduire dans les faits les engagements pris par le président Paul Biya, notamment la mise en œuvre de la politique de développement économique, social et culturel de la Nation soutenu par le document de stratégie nationale de développement à l‘horizon 2030.

Armel Djiogue

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page