Chargement des breaking news...
Banques et Finances

Bvmac : la cotation de  l'emprunt obligataire 2023 du Cameroun  annoncée pour  le 23 novembre prochain 

Dénommé « ECMR 2023 Tranches Multiples », cet emprunt obligataire de 17,6 millions d’obligations souscrits sera admis sur le compartiment obligataire de la cote de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale.

Publiée lundi 20 novembre 2023 à 17:21:57Modifiée lundi 20 novembre 2023 à 17:22:02Temps de lecture 5 minPar Mairamou Abdou

Bvmac
Bvmac

Le Trésor public camerounais se prépare à placer de nouvelles obligations sur le marché boursier sous régional, environ trois mois après la clôture de son emprunt obligataire à tranches multiples. Le 23 novembre prochain, les titres souscrits, soit 17,6 millions d’obligaLtions, seront admis sur le compartiment ‘’C-Obligataire’’ de la cote de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac), . Dénommée « ECMR 2023 Tranches Multiples », cette opération à taux et tranches multiples a été sursouscrite à 118 % par les investisseurs de la Cemac. Pour la première journée de cotation, la procédure d’introduction est « l’offre à prix ouvert », avec un cours de référence fixé à 100 % soit 10 mille Fcfa.

Lire aussi : Marché financier : qui sont les plus gros souscripteurs à l’emprunt obligataire 2023 du Cameroun ?

Le mécanisme de remboursement du capital sera linéaire, précise la Bvmac. Sur la première tranche pour laquelle le taux d’intérêt servi est de 5,80 % (3 ans) avec aucun différé, le remboursement est prévu « in fine ». Sur la seconde tranche d’une maturité de 4 ans, les souscripteurs sont rémunérés à 6 % et le remboursement se fera avec 2 ans de différé, soit l’amortissement de la moitié du capital chaque année pendant les 2 dernières années. Pour la 3ème tranche sur laquelle le taux de rémunération est de 6,75 % ( 6 ans), il se fera avec 3 ans de différé, soit l’amortissement du tiers du capital chaque année pendant les 3 dernières années. Enfin, le remboursement de la 4ème tranche rémunérée à 7,25 % pour les maturités de 6 et 8 ans se fera avec 3 ans de différé, soit l’amortissement du cinquième du capital chaque année pendant les cinq dernières années.

Un compte séquestre dénommé sera ouvert dans les livres de la Beac. Chaque mois, elle va prélever par débit d’office, un montant du compte du Trésor qu’elle reversera dans le compte d’amortissement. À chaque échéance de remboursement, elle débitera le compte d’amortissement pour créditer le ou les comptes des investisseurs ayant souscrits à cet emprunt.

Incidence sur l’encours des dettes

Après la radiation de l’emprunt obligataire 2018 du Cameroun le 15 novembre dernier, la ligne ‘’C-Obligataire’’ s’enrichit d’une nouvelle valeur qui portera à 12, les titres qui y sont inscrits. À travers cette cotation, l’encours des dettes se situant à date à 1 117,5 milliards pourrait atteindre 1 135 215 678 563. Seul hic, la liquidité sur ce compartiment avance à pas de tortue, avec le volume des titres faiblement négocié par rapport au potentiel. Moins dynamique, l'on assiste à des semaines moroses sur cette ligne, ne faisant objet d'aucune transaction

Lire aussi : Emprunt Obligataire 2023 : le Cameroun a collecté 40 milliards FCFA auprès des autres pays de la CEMAC

Dans le cadre de cet emprunt obligataire, le Cameroun a mobilisé une enveloppe de 176,6 milliards de F (souscrite à 118 %) sur les 150 milliards recherchés. À l’issue de la séance de dépouillement, le pays a sollicité et obtenu du régulateur (Cosumaf), l’autorisation de capter les 26,6 milliards de F supplémentaires. L’opération a été arrangée par un consortium d’arrangeurs constitué de Financia Capital, Afriland Bourse & Investissement, Attijari Securities central Africa (Asca), Société Générale Capital Securities-Central Africa (SG Capital) et Upline Securities Central Africa (Usca).

A LIRE AUSSI

·         Emprunt Obligataire 2023: le Cameroun lève 176,6 milliards de FCFA grâce à un ajout sur la prise ferme d’Afriland Bourse

·         Emprunt obligataire 2023 du Cameroun : Afriland Bourse & Investment complète la prise ferme à 104 milliards de FCfa

·         Emprunt obligataire 2023 : le Cameroun prévoit affecter plus de 50% de l’enveloppe collectée aux projets routiers

·         Marché financier : la Cosumaf approuve l’opération d’emprunt obligataire de 150 milliards de F du Cameroun

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner