A la UneBusiness

Camair-Co réceptionne un nouvel avion de type Boeing 737-500

Avec cette nouvelle acquisition, le transporteur national camerounais compte désormais quatre avions, y compris le MA60 et le Bombardier Q400.

La Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) a annoncé par voie de communiqué l’entrée en service dans sa flotte d’un nouvel aéronef de type Boeing 737-500. L’introduction de cet appareil contribuera à la densification du réseau national ainsi qu’à la reprise progressive des dessertes régionales. L’engin, propriété de la compagnie Taron aviation est déjà en sol camerounais. Immatriculé EK73775, il peut accueillir jusqu’à 108 passagers en configuration mono-classe. Depuis lundi 08 juillet 2019, la compagnie nationale a démarré un nouveau programme de voyage offrant plus de flexibilité pour répondre à la demande des passagers. L’acquisition de cet avion survient quelques semaines seulement après la mise en service d’un autre appareil, un Embraer 145 de 50 places, de fabrication brésilienne. Cette acquisition a accru l’offre de sièges disponibles à la vente. Ainsi, la flotte active de Camair-Co compte désormais quatre avions, y compris le MA60 et le Bombardier Q400.

Le reploiement de la flotte constitue un des axes majeurs du plan de relance que s’est fixé le nouveau directeur général, Louis Roger Njipendi Kouotouo, qui a pris ses fonctions le 27 Mai dernier. Il ambitionne ainsi de redéployer la compagnie sur ses lignes régionales de prédilection. Après la reprise de Ndjamena le mois dernier, le transporteur camerounais va relancer dans les prochains jours les dessertes d’Abidjan, Bangui, Cotonou, Dakar, Libreville, Lagos, suspendues au début du mois de Mai, faute d’appareils. Par ailleurs, l’un des prochains défis du nouveau dirigeant de Camair-co nommé par le président de la République est de renouer également avec  les déplacements internationaux notamment la ligne de Paris, et ce, avant la fin de l’année 2019.

Rappelons que les deux 737-700, qui assuraient l’essentiel du trafic régional, sont cloués au sol depuis février dernier. Une maintenance est requise pour leur remise en service. Il en faut encore plus pour le Boeing 767-300, son unique avion long-courrier, non opérationnel depuis 2016 et logé dans les ateliers d’Ethiopian Airlines a Addis Abeba depuis janvier 2018.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!