Conjoncture
A la Une

Cameroun : au 3e trimestre 2023, le déficit de la balance commerciale atteint 545,5 milliards de Fcfa

Cette situation est attribuée à explosion de 7% de la valeur totale des importations contre une légère progression des exportations de 0,8% au cours de la période sous-revue.

L’Institut national de la statistique (INS) a rendu publics le 19 février dernier, les « Comptes nationaux » pour le 3e trimestre 2023. De ce rapport, l’on apprend que les importations camerounaises ont atteint 1 491,4 milliards de Fcfa au cours de cette période contre 945,9 milliards de Fcfa pour les exportations soit un déficit de 545,5 milliards de Fcfa sur la balance commerciale du pays. En comparaison avec les -455,1 milliards de Fcfa essuyés au 3e trimestre 2022, le déficit du Cameroun s’est creusé de 90,4 milliards de Fcfa en glissement annuel.

A la lecture des données du statisticien camerounais, le déficit s’est aggravé du fait la hausse des importations. Celles-ci ont progressé de 97, 3 milliards de de Fcfa (+7%) au 3e trimestre 2023 comparé à la même période en 2022. Par contre, les exportations globales (inférieures aux importations depuis au moins cinq ans), n’ont progressé que de 7,5 milliards de Fcfa (+0,8%).

lire aussi : Cameroun : le déficit de la balance commerciale se creuse de 80,6 milliards de Fcfa au premier trimestre

Au cas par cas, les importations des biens (produits alimentaires, machines, etc.) ont connu une augmentation de 88,2 milliards de Fcfa (+7%) passant de 1 258,1 milliards au 3e T 2022 à 1 346,3 milliards de Fcfa un an après. De l’autre côté, les importations de services se sont établies à 159 milliards au 3e trimestre 2023 venant de 152,3 milliards à la même période un an plus tôt soit une augmentation de 6,7 milliards. Toute chose qui a induit à une contribution négative de 1,6 point à la croissance du PIB du trimestre. « Cette hausse du niveau des importations de biens résulte de la forte demande extérieure en produits de l’industrie de la transformation agricole de 46,1%, des produits de l’industrie de la fabrication des machines de 14,9%, des produits de l’industrie de fabrication des meubles et des autres industries manufacturières », justifie l’INS.

Cependant, les exportations n’ont pas connu une bonne performance pouvant permettre de réduire le déficit de la balance commerciale. Les biens vendus à l’étranger ont généré une valeur de 699,4 milliards de Fcfa au 3e T 2023, en légère hausse de 13,3 milliards de Fcfa (+1,9%). De l’autre côté, les services vendus à l’étranger n’ont rapporté que 245,9 milliards de Fcfa au Cameroun en baisse de 2,7%. « Il en résulte une faible contribution des exportations globales à la croissance du PIB de 0,1 point au cours de ce trimestre », lit-on.

lire aussi : Balance commerciale Cameroun-Brics-G7 : l’INS évalue le déficit à 3 549 milliards de FCFA entre 2018 et 2022

Pour rappel, c’est la première fois que le déficit de la balance commerciale se menace les 550 milliards de puis le deuxième trimestre 2022 mais c’est la deuxième fois qu’il franchisse la barre de 500 milliards de Fcfa. A l’observation des données de l’INS, le déficit commercial du Cameroun est ressorti à -99,5 milliards de Fcfa au 2e T 2022 ; T3 2022 (-455,7 milliards) ; T4 2023 (-273,3 milliards) ; T1 2023 (-502,6 milliards) T2 2023 (-389,5 milliards).

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page