A la UneBusiness et Entreprises
A la Une

Cameroun : en maturation depuis 2014, le démarrage des travaux de la centrale à gaz de Limbe est annoncé pour 2025

Initialement prévue pour 2026, la mise en service de cette infrastructure est plutôt reportée pour 2029.

Du nouveau sur le Projet de construction d’une centrale thermique à gaz à Limbe (région du Sud-Ouest) et la ligne de transport associée. En maturation depuis 10 ans, le lancement des travaux y relatifs est projeté pour l’année 2025 d’après le Programme d’investissement prioritaire (PIP) 2024-2026 publié par le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat).

A en croire la même source, ce projet piloté par le ministère de l’Eau et de l’Energie devrait s’exécuter pendant 04 ans pour s’achever en 2029 pour un budget prévisionnel de 176 milliards de Fcfa. L’on constate néanmoins un glissement de date les prévisions du Minee qui tablait initialement sur une mise en service de l’infrastructure en 2026 et le Minépat qui l’annonce plutôt pour 2029 ( si les travaux sont effectivement engagés en 2025 comme prévu).

lire aussi : Infrastructures: 176 milliards de FCFA pour la construction de la Centrale à gaz de Limbe

Prévu en mode partenariat public-privé (PPP), l’Etat va injecter 26 milliards de Fcfa soit les 15%. Le prestataire privé qu’est le consortium sino ghanéen Sunon Asogli/China Energy va apporter la plus grosse partie soit 150 milliards de Fcfa (85%). Selon le Rapport sur les coûts des risques budgétaires générés par les projets exécutés en partenariat public-privé, rendu par le ministère des Finances (Minfi) en avril 2023, le Minee est en « dialogue de pré-qualification » avec ce prestataire.

Réalisée, l’infrastructure devrait apporter une capacité de production supplémentaire de 350 MW dans un contexte où la capacité d’énergie installée au Cameroun est estimée à 2 000 MW contre un objectif de 5 000 MW à atteindre d’ici 2030, pour un gap d’environ 3 000 MW à combler en 6 ans. L’ouvrage viendrait davantage améliorer l’approvisionnement en énergie électrique dans les régions du Sud-Ouest, du Littoral et de l’Ouest.

Pour mémoire, c’est en avril 2014 qu’Eranove ; société détenue par Emerging Capital Partners –un leader du capital investissement en Afrique– signait avec le ministère de l’Eau et de l’Energie, un protocole d’accord pour les études relatives au projet de construction d’une centrale thermique à Gaz à Limbe. Mais son partenariat entre l’entreprise et le gouvernement en vue de la réalisation dudit projet, n’a pas connu une suite favorable pour des raisons qui n’ont pas été révélées.

lire aussi : Le consortium sino-ghanéen Sunon Asogli/China Energy préqualifié pour réaliser les travaux de construction de la centrale à gaz de Limbé 

En mai 2022, le consortium Sunon Asogli/China Energy a été préqualifié au détriment du Turc Aksa Enerji Uretim A.S. et Acwa Power ont été éliminés pour « non-soumission de l’offre ». De l’autre côté, le consortium sino-camerounais Folder Energy Partners Limited-China Machinery Engineering Corporation (Cmec) et le Chinois Power Construction Corporation of China Limited (Power China) éliminés pour « offre non conforme ».

Rappelons que plusieurs étapes doivent précéder la mise en service. Il s’agit : de la signature des différents contrats ; la réalisation des études techniques et environnementales du projet ; la structuration financière et le bouclage financier…

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page