Chargement des breaking news...
Conjoncture

Cameroun: la BAD va orienter ses financements vers les régions en crise au cours 5 prochaines années

Assurance a été donnée par Salawou Mike Moulaika Bamidele, directeur par intérim du département de l’infrastructure et du développement urbain au sein de la Banque.

Publiée mercredi 14 décembre 2022 à 13:41:02Modifiée mercredi 14 décembre 2022 à 13:41:07Temps de lecture 3 minPar Marius Zogo

Photo de famille à l’issue du huis clos le 12/12/2022 au Minepat.

Arrivée au Cameroun la semaine dernière pour l’identification des projets dans le domaine des Transports, des travaux publics et du développement urbain, la délégation de la Banque africaine de développement(BAD) a entamé sa mission au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire(Minepat). Après le tour d’horizon au Mintp, le Mindhu, au Mintransports, au Port de Douala, au Port de Kribi, à la Mairie de Douala et celle de Yaoundé, c’est par le même département ministériel dirigé par Alamine Ousmane Mey que les experts de la Banque ont achevé leur séjour d’une semaine en terre camerounaise.

Lire aussi : Parlement: le Mintp annonce la fin des travaux sur l’axe Babadjou-Bamenda en 2023

Faisant l’économie de l’audience qu’il a eue à huis clos avec le ministre délégué auprès du Minepat Paul Tasong le 12 décembre 2022, Salawou Mike Moulaika Bamidele, directeur par intérim du département de l’infrastructure et du développement urbain au sein de la BAD a indiqué que la Banque va prioriser les régions de l’Extrême-nord, du Nord-ouest, du Sud-ouest en crise depuis des années en ce qui concerne les infrastructures au cours des cinq prochaines années. « On a échangé sur les priorités et la programmation que la Banque pourrait faire les cinq prochaines années. Je tiens à souligner que le ministre encore une fois, a mis l’accent sur les orientations stratégiques du gouvernement camerounais qui consisteront à faire un maillage territorial sur les questions de fragilité en insistant sur le Sud-Ouest, le Nord-Ouest et l’Extrême-Nord. Ça veut dire des projets intégrateurs que le gouvernement souhaite implémenter avec l’appui de la BAD ».

Lire aussi : Logement : la BAD va accompagner le Congo dans la mobilisation des investissements

Un autre sujet qui a meublé la séance de restitution est la problématique des changements climatiques. L’on se souvient que dans l’un de ses récents rapports, la Banque mondiale indiquait que le Cameroun pourrait perdre 10% de son PIB d’ici 2050 à cause de ce phénomène si n’est fait. En plus, 1, 3 million de personnes pourraient tomber dans la pauvreté.

Et pour venir à bout des changements climatiques, la Banque mondiale proposait, entre autres, la voie de l’industrialisation. C’est dans cet ordre que le chef de la délégation de la BAD et le Directeur du Port autonome de Kribi(PAK), ont signé le 8 décembre dernier, une convention  qui permet à la Banque d’agir en qualité  de chef de file dans la mobilisation des ressources pour financer le projet dénommé Initiative de financement des investissements publics et privés au port de Kribi (IFI2P). « Le port en eau profonde de Kribi est le projet phare industriel économique du Cameroun. La BAD va donc l’accompagner pour qu’il atteigne ses objectifs. Nous allons chercher les expériences industrielles de l’Afrique et d’ailleurs pour soutenir le PAK », a affirmé Salawou Mike.

Lire aussi : Développement : la BAD met à niveau les compétences de ses pays membres sur la résilience

Il convient de préciser que ces projets prioritaires identifiés dans le secteur du transport terrestre, maritime, ferroviaire, fluvial etc. seront financés pour certains en mode partenariat public-privé(PPP) et d’autres en financements classiques.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner