Banques et Finances

La Caisse des dépôts et le français Sopra Banking Software lancent la solution ‘’Amplitude’’ pour limiter les flux financiers illicites

A en croire les termes du contrat signé entre le Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations du Cameroun (Cdec) et son homologue de la Sopra Banking Software, cette application entend collecter, sécuriser et rentabiliser les ressources publiques et privées pour les orienter vers l’accompagnement des politiques publiques.

Neuf mois après son opérationnalisation, la Caisse des dépôts et consignations du Cameroun (Cdec) est à pied d’œuvre. En effet, le bras séculier de l’Etat en matière de collecte, sécurisation et rentabilisation des ressources publiques et privées afin de les orienter vers l’accompagnement des politiques publiques s’inscrit dans un écosystème d’interopérabilité avec les acteurs bancaires. En effet, le Directeur de cette institution étatique, Richard Evina Obam a paraphé le 12 septembre dernier à Yaoundé avec son homologue de l’opérateur français Sopra Banking Software, une convention pour la  mise en œuvre du système d’information bancaire dénommé ‘’Amplitude’’.

Lire aussi : Argent public : la Caisse des dépôts et consignations met les banques sous pression

Cette plateforme de ‘’core banking’’ interviendra comme accélérateur de développement des banques et entend répondre à leurs défis quotidiens, le tout en cohérence avec la croissance du marché bancaire camerounais. « Logiciel bien connu dans le milieu financier, cette application va apporter à la  Caisse des dépôts et consignations du Cameroun, la capacité à consulter une masse importante d’information et de données, des opérations au niveau de la direction centrale et même au niveau de nos préposés sur le réseau Trésor. C’est un logiciel qui va aussi par sa solidité, nous apporter sécurité, pour minimiser et mitiger les risques de fraude et de destruction des données, » a expliqué de la DG de la Cdec, Richard Evina Obam.

Lire aussi : Cameroun : Ce qui va changer avec la Caisse des dépôts et consignations

Une avancée majeure qui permattra au pays de limiter les pertes financieres causées par la circulation des flux financiers illicites liés au blanchiment d’argent, au financement du terrorisme et aux trafics divers. S’appuyant sur les données de l’Agence nationale d’investigation financière (Anif), la Commission nationale anti-corruption (Conac), dans son dernier rapport 2021, chiffre à 135 milliards Fcfa le préjudice financier causé par les trafics illicites.

Amplitude est un système utilisé par les institutions financières pour avoir une traçabilité sur les clients et l’ensemble des opérations qui sont réalisées. « Cette application permet de disposer d’une capacité à suivre et reporter l’historique ensemble des transactions afin de justifier la manière dont l’argent est géré et piloté. Dans la collecte de gestion et collecte des fonds, ce système amène la sécurité des informations, » précise le Managing Director Western and Central Africa de Sopra Banking Software, Auguste Bertrand.

Lire aussi : Caisse des dépôts et consignations : plus de 1 000 milliards en divagation pour cause d’inertie

Avec à son actif 44 000 collaborateurs, un chiffre d’affaires de 373,7 millions d’euros (2018), Sopra Banking Software propose ses solutions numériques à 800 banques dans 70 pays.

A LIRE AUSSI

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page