Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Cameroun : le budget pour la reconstruction des zones économiquement sinistrées passe à 29,1 milliards de FCFA

Ce budget aura certes permis de réduire le besoin de financement pour les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest mais le gap à combler restera plus lourd.

Publiée lundi 5 juin 2023 à 19:44:00Modifiée lundi 5 juin 2023 à 19:44:03Temps de lecture 4 minPar Marius Zogo

Le gouvernement préoccupé par la reconstruction des ZES

29,131 milliards de FCFA. C’est l’enveloppe désormais allouée au Compte d'affectation spéciale(CAS) pour la reconstruction des régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et Sud-Ouest. C’est ce que révèle l’ordonnance du chef de l’Etat portant modification de la Loi de finance 2023 qui sera soumise aux parlementaires dès le 8 juin prochain.

Lire aussi : Reconstruction du Noso :  32,6 milliards de Fcfa  déjà mobilisés 

Comparée aux 15 milliards prévus dans la loi de finance initiale(adoptée en novembre 2022) pour la reconstruction de ces zones économiquement sinistrées(ZES), cette allocation budgétaire a augmenté de 14 ,1 milliards de FCFA.

En attendant son adoption à l’Assemblée nationale puis au Sénat, le texte ne dit pas encore comment seront réparties les fonds à ces trois régions en crise. Mais à l’origine, la Loi de finance précise tout de même que  le CAS va « retracer les dotations issues du budget de l’État, les contributions des partenaires techniques et financiers, les dons et legs, et toutes autres ressources susceptibles de lui être affectées conformément à la législation en vigueur ».

Lire aussi : Reconstruction du NOSO: les partenaires étrangers tardent à réaliser leurs promesses

Ce nouveau budget aura certes permis de réduire le besoin de financements mais le gap à combler restera plus important. La preuve, à date, le Cameroun n’a mobilisé que 32, 6 milliards pour la reconstruction du Nord-Ouest et Sud-Ouest en crise depuis 2016. Ce qui représente les 21% de l’enveloppe totale estimée à 154 milliards de FCFA.

Pour ce qui est de l’Extrême-Nord en proie à une crise sécuritaire depuis 2014, ses besoins se chiffrent à 1 810 milliards. Cependant, s’i l’on s’en tient aux derniers états financiers dressés le 10 novembre 2022 par Cavaye Yeguié Djibril, le président de l’Assemblée nationale, à l’occasion de la rentrée parlementaire, seuls 165 milliards avaient déjà été mobilisés à cette période-là soit 9% des besoins financiers globaux.

Lire aussi : Reconstruction du NOSO : le Japon débloque de nouveau 1,3 milliard de F en faveur du Cameroun

C’est dire que pour un budget prévisionnel de 1 964 milliards (auxquels viendront s’ajouter les 29 milliards de F, Ndlr) pour l’ensemble des 03 régions, environ 197, 6 milliards ont déjà été collectés (10,1%) contre 1 756, 4 milliards (89,9%) à mobiliser ou encore tout au moins, à capter auprès des partenaires techniques et financiers, des pays étrangers, etc.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner