Conjoncture
A la Une

Cameroun : le paiement des impôts désormais possible par mobile money

Le nouveau système qui s’adresse à presque toutes les catégories sociales permet de payer désormais ses impôts par Mobile money.

La Direction générale des impôts (Dgi) a mis sur pied il y’a peu, le Système d’agrégation des moyens de paiements de l’Etat (Syampe). Celui-ci offre aux contribuables la possibilité de payer désormais leurs impôts par Mobile money, en plus des cartes bancaires. « Ce nouveau portail de gestions des transactions gouvernementales s’adresse aux chefs d’entreprise, aux commerçants, aux étudiants, aux employés ou à toutes les autres professions confondues. Le but de cette plateforme numérique est de mettre à disposition des contribuables tous les moyens de paiement unifié et ainsi faciliter le paiement des taxes fiscales et non fiscales, le tout de manière simple, sécurisée et authentifiée » fait savoir la Dgi.

Pour effectuer ses paiements sur Syampe, 2 procédures s’offrent au contribuable. La première est le paiement direct, ici l’on a pas besoin d’avoir un compte utilisateur pour effectuer sa transaction. La deuxième méthode implique la création d’un compte utilisateur sur la plateforme Syampe, pour se connecter. Par la suite, ceci donne un accès direct à l’espace contribuable ou se  retrouve le profil d’utilisateur ainsi qu’un tableau de bord et tous les services qui vont avec.

Lire aussi :  Impôts : la Dgi interdit les importations de non-redevance

Il est aussi possible d’avoir sur Syampe un panneau de contrôle qui donne un rapport réel des dernières opérations en cours ainsi que leur état d’avancement : soit payé, en cours de validation, archivé ou rejeté. A cela s’ajoute aussi l’option réclamation, il suffit à l’usager de cliquer sur l’option faire une réclamation située en pied de page à gauche. Ce qui lui donnera accès à un formulaire qu’il pourra remplir  avec ses coordonnées, le service concerné, le sujet de réclamation ainsi qu’un message détaillant le sujet de réclamation.

Notons que sur cette plateforme il est possible de payer aussi des recettes non-fiscales de manière directe. Syampe a pour objectifs de permet de contrôler les frais de contribuable sans se déplacer vers les administrations compétentes pour le suivi et elle fournit des relevés sécurisées, automatiques et authentifiées des opérations fiscales. 

Cette nouvelle action de la DGI entre en adéquation avec la politique de dématérialisation des impôts et taxes mis en place par l’administration publique qui a permis d’accroître ses performances. En 2018 elle a mobilisée 2 200 milliards de FCFA contre 1 700 milliards en 2017. La dématérialisation la plus récente étant celle du timbre fiscal.

Lire aussi :  Impôts : le contentieux fiscal se fait exclusivement en ligne

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page