Conjoncture

Cameroun : le taux d’inflation grimpe à 7,8% à fin septembre

Cela se justifie par l’augmentation des prix du carburant à la pompe. Le transport rejoint dans cette lancée les produits alimentaires avec un taux d’inflation de 12,8% à fin septembre 2023.

L’Institut national de la statistique vient de rendre publier sa note sur ‘‘l’Evolution de l’inflation au cours des neuf premiers mois de l’année 2023 (janvier à septembre). De ce que document l’on apprend que le taux d’inflation en moyenne annuelle est de 7,8% au Cameroun. Selon l’INS, « L’inflation globale, qui a régulièrement augmenté depuis le début d’année, se chiffre à 7,75%, tombant d’un pic de 7,82% en août 2023. Il y a un an, la hausse était de 5%. ».

Lire aussi : Bertoua : le taux l’inflation atteint 10,3% à fin août 2023

Deux principaux facteurs sont à l’origine de ce taux d’inflation porté à la hausse. Il s’agit des produits alimentaires et les transports. Dans le détail, le taux d’inflation de la composante produits alimentaire a enregistré une hausse de 12,8% à septembre 2023. Ceci en lien avec « l’augmentation notable des prix des pains et céréales (+11,9 %), des huiles et graisses (+16,4 %) ainsi que des poissons et fruits de mer (+12,4 %). Aussi, les prix des légumes (+18,0 %), des viandes (+6,5 %), des produits laitiers, fromages et œufs (+12,4%), des articles tels que le sucre, la confiture, le miel, le chocolat et la confiserie (+8,3 %) ainsi que des fruits (+11,0 %) ». Toutefois l’organe en charge des statistiques nationales précise que « est à noter que l’inflation pour ces groupes de produits est en diminution ».

Lire aussi : Cemac : avec un taux de 7,7 % à fin juin 2023, le Cameroun enregistre la plus forte hausse de l’inflation sur un an

Pour les transports, le taux d’inflation ressort à 11,5% sur l’ensemble du territoire. Ceci fait suite à l’augmentation des prix du carburant à la pompe au mois de février dernier. Ce qui a induit de fait la hausse des prix du transport. En effet depuis le 1er février, le prix du litre d’essence super a augmenté de 630 FCFA à 730 FCFA, tandis que le prix du gasoil est passé de 575 FCFA à 720 FCFA.

On peut rajouter à cette liste l’inflation enregistrée sur les produits locaux, qui se chiffre à 8,5% en fin septembre 2023, à cause de « la persistance des pressions sur les prix des produits alimentaires et pétroliers, des fluctuations des taux de change ainsi que des variations climatiques », explique l’INS. Du côté des produits on enregistre un taux d’inflation de 6%.

Lire aussi : Perspectives économiques : la BAD envisage un taux d’inflation de 3,3% au Cameroun en 2024

Le taux d’inflation enregistrée au 30 septembre 2023, sont très loin des projections faites par le gouvernement sur cet indicateur macro-économique au début l’année. En effet, dans la loi de finances rectificative, le gouvernement tablait sur un taux d’inflation de 5,9% au terme de l’année 2023, pour le moment on est loin du compte. La tendance actuelle qui est dans la moyenne de 7% ne devrait pas fléchir. Selon l’INS, le Cameroun devrait terminer l’année avec un taux d’inflation « situé aux alentours de 7,3% ». Prévision qui en compte que dans un contexte mondial marqué par la normalisation des chaînes d’approvisionnement, la baisse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires, l’annonce de la fin de la pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé, et le resserrement de la politique monétaire par la BEAC, on peut envisager une diminution de l’inflation au cours du dernier trimestre de cette année, malgré l’approche des fêtes de fin d’année.», renchérit l’INS.

A LIRE AUSSI

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page