Business et Entreprises
A la Une

Cameroun : le transporteur Socomar nomme un nouveau DG

Miele Germano a été nommé par le conseil d’administration de la Société camerounaise d'opération maritime, filiale du groupe italien Grimaldi en fin d’année 2023.

C’est désormais Miele Germano qui est appelé à diriger la Société camerounaise d’opération Maritime (Socomar S.A), filiale du groupe italien Grimaldi. C’est un armateur spécialisé dans le transport des personnes, des containers, du bois débité et véhicules dans plusieurs pays en Europe du Nord, Amérique du Sud et Afrique de l’Ouest en novembre 2023.

lire aussi : SOCOMAR dément les accusations de trafics des marchandises portées contre ses employés au PAD

Le nouveau DG dont le mandat court jusqu’en 2025 remplace Giampaolo Vitale en fonction depuis février 2022. Selon une source au sein de l’entreprise, ce dernier a été promu au siège de Grimaldi à Naple et demeure  membre du conseil d’administration de Socomar S.A. Avant lui, Luiz Fernando Oliveira Mazzitelli dont le bail a duré de 2019 à 2022 a également pris la tête de cette société après Philippe Baudry.

Grâce à son vécu ces 11 dernières années dans les pays de l’Afrique de l’Ouest tels l’Angola, le Bénin, Togo Libéria… ce nouveau DG italien d’une trentaine d’années, entend faire valoir ses compétences en finance, comptabilité, audit, commerce, logistique et transport maritime au sein de la filiale camerounaise.

lire aussi : Récompense : le Port de Douala prime ses meilleurs partenaires

Socomar en bref

Créée en septembre 1997 par la Société Ivoirienne d’Opérations Maritimes (Sivom), avec ses consœurs à Abidjan (Sivom, Movis) et Dakar (Senomar), la Socomar au capital de plus 1,7 milliard de FCFA, effectue de nombreuses opérations maritimes sur la place portuaire camerounaise et sous régionale. Dotée d’un grand parc à véhicules en Afrique centrale, avec une superficie d’entreposage de plus de 169000 m2 et trafic moyen annuel de plus 24000 véhicules, Socomar accueille la majorité des voitures et du matériel roulant (camions, chenilles…) qui arrive à Douala principalement.

lire aussi : Commerce extérieur : le secteur privé épingle l’E-GUCE

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page