Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Cameroun: les douanes ont perçu plus de 5 milliards de F d’amendes et de droits compromis en décembre

C’est ce qui ressort de la 167e session de la commission d’approbation des dossiers contentieux qui s’est refermée le 13 décembre 2022

Publiée jeudi 15 décembre 2022 à 16:55:56Modifiée vendredi 16 décembre 2022 à 11:11:51Temps de lecture 4 minPar Paul Tjeg

Au lendemain de la  166e session de la commission d’approbation des dossiers contentieux qui a permis d’apprécier les indicateurs de la production contentieuse entre le 10 et 30 novembre 2022, les membres qui composent cette entité se sont de nouveau réunis pour la 167e. Du 1er au 13 décembre 2022, le secrétariat technique de ladite commission a réceptionné et traité 272 dossiers, soit 297 affaires de moins que lors de l’évaluation précédente. De cet examen minutieux, l’on a appris  qu’au cours de la période sous-revue, les recettes issues des droits compromis ou éludés s’élèvent à 1,9 milliard de FCFA. Ce qui correspond à une hausse de  249,8% en valeur relative et de 1,3 milliard en valeur absolue par rapport aux indicateurs de la précédente session, ou les mêmes recettes se sont établies à 547,2 millions de FCFA.

Lire aussi : Douanes camerounaises : les recettes des amendes augmentent de 23,4% en février 2022

Les indicateurs relatifs aux amendes connaissent également une hausse prodigieuse. En effet, leur montant cumulé est passé de 590,352 millions de FCFA lors de la session précédente, à 4,4 milliards de FCFA. Ce qui correspond à une hausse de 3,8 milliards de FCFA en valeur absolue et 656,3% en valeur relative. En glissement annuel, on note une hausse du montant des droits compromis ou éludés, qui s’élèvent à 15,4 milliards de FCFA en 2022 contre 13, 13 milliards FCFA en 2021, soit une progression de 2,3 milliards en valeur absolue et 17,6% en valeur relative. En ce qui concerne les amendes, elles se chiffrent à 20,6 milliards en 2022 contre 14,4 milliards FCFA en 2021, ce qui représente une évolution de 42,4% en valeur relative.

Lire aussi : Au mois de juin, le secteur des douanes du Centre enregistre des recettes de 472,688 millions de F (+12,27%)

Pour cette session, 04 Secteurs des Douanes ont participé à la production contentieuse. Le Littoral arrive en tête avec 148 affaires pour 151,7 millions de FCFA de droits compromis ou éludés et 264,5 millions de FCFA d'amendes. Il est suivi par le secteur des Douanes Littoral II qui a examiné 54 dossiers contentieux pour une enveloppe de 52,8 millions de FCFA représentant  les droits compromis ou éludés et une autre de  94,8 millions de FCFA pour les amendes. Dans le Centre, les gabelous ont recensé le 20 affaires qui à terme ont permis à la Douane de collecter  8,4 millions de FCFA au titre des droits compromis ou éludés et 4,1 millions de FCFA en termes d'amendes. Le secteur des Douanes de L’Adamaoua referme ce quartet de tête,  avec un seul dossier enregistré pour 125 001 FCFA de droits compromis ou éludés et 50 000 FCFA d'amendes.

Lire aussi : Recettes douanières : 489 milliards de FCFA collectés en 7 mois

Pour finir, l'exploitation du fichier contentieux de cette session a également permis de dresser la liste des infractions  les plus récurrentes. Il s’agit notamment des «fausses déclarations de valeur» (73 cas), de «l’absence de rapport sur la Valeur et la classification» (30 cas), ainsi que «l'omission ou l’inexactitude sans incidence sur droits et prohibitions» (26 cas). L'infraction ayant généré le montant le plus élevé d'amendes est «L'importation sans déclaration», soit 808,01 millions de FCFA. D’un autre côté, des infractions telles que «l'inexécution des engagements souscrits dans les acquits-à-caution et soumissions», la «fausse déclaration de valeur», le «détournement de destination privilégiée» et «l'importation sans déclaration» ont également généré le montant le plus élevé en termes de droits compromis ou éludés, soit 69,784.7 millions de FCFA.

La dernière session de la commission d’approbation des dossiers contentieux de l’année 2022 est prévue jeudi 29 décembre 2022.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner