Conjoncture
A la Une

Cameroun : les importations explosent de 275 milliards de Fcfa au 2e trimestre (+26%)

Face à un repli de 2, 4% des exportations, l’augmentation exponentielle des importations a entrainé une aggravation de 297 milliards de Fcfa, de la balance commerciale en glissement annuel.

L’Institut national de la statistique(INS) vient de publier les « Comptes nationaux trimestriels » ; un rapport qui rend compte de l’évolution de l’économie camerounaise au cours du second trimestre 2023. Ainsi, l’on apprend que le pays a dépensé 1 325,7 milliards de Fcfa pour importer les biens et services au deuxième trimestre de l’année en cours. Comparé à la même période en 2022, ce chiffre est en hausse de 274,4 milliards de Fcfa (+26,1%) soit une contribution négative de 4,5 points à la croissance du Produit intérieur brut(PIB). « Cette évolution résulte de l’intensification du niveau des importations de biens qui augmentent de 28,6% conjuguée à une hausse des importations de services de 11,3% », note le statisticien camerounais.

Lire aussi : Cameroun : le déficit de la balance commerciale se creuse de 80,6 milliards de Fcfa au premier trimestre

Dans le détail, poursuit l’INS, cette montée fulgurante des importations résulte notamment de la forte demande extérieure en produits de l’industrie de fabrication de produits chimiques, de l’industrie de la transformation agricole, des produits de l’industrie textile, des produits de l’industrie des boissons et de fabrication des meubles.

Par contre, avec 929,2 milliards de Fcfa, les exportations ont connu un repli  de 22,6 milliards de Fcfa (-2,4%) au 2e  trimestre 2023 venant de 951,8 milliards de Fcfa au 2e T2022. Une baisse attribuée entre autres, à la baisse d’exportations des produits de la transformation agricole et surtout celles du bois en grume et du bois scié en raison des récentes décisions de taxation des exportations de certains produits bruts visant à encourager la transformation locale.

Lire aussi : Balance commerciale Cameroun-Brics-G7 : l’INS évalue le déficit à 3 549 milliards de FCFA entre 2018 et 2022

Ce déséquilibre entre les importations et les exportations a donné lieu à l’accentuation du déficit de la balance commerciale. De 99,5 milliards de Fcfa au 2e trimestre 2022, ce déficit s’est établi à 396,5 milliards de Fcfa un an après, soit une aggravation de 297 milliards de Fcfa en glissement annuel. Ce déficit du solde de la balance commerciale qui s’est davantage creusé, a atteint 6,3% du PIB.

Il convient de souligner que les importations de pétrole brut demeurent toujours nulles depuis le deuxième semestre 2019, en raison de l’arrêt de l’activité de raffinage à la Société nationale de raffinage(Sonara) dont la réhabilitation/restructuration est prévue en partenariat public privé (PPP).

A LIRE AUSSI

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page