Conjoncture
A la Une

Cameroun : les secteurs d’activités à faible rendement économique(INS)

Selon l’Institut national de la statistique(INS) dans son « Étude économique et financière des entreprises en 2021 », quatre secteurs d’activités ont enregistré un rendement économique négatif cette année.

Plus précisément, il s’agit ici des branches d’activités qui ont enregistré des pertes dans leur activité d’exploitation. Le secteur « Raffinage du pétrole et cokéfaction » apparaît à la tête du classement avec une perte de -17,1% dont la valeur absolue n’est pas donnée par l’INS. Ce chiffre contraste avec les performances de 2020 qui avaient connu une hausse de 87,0%,  ce qui pourrait avoir un lien avec la baisse du chiffre d’affaires de la Société nationale de raffinerie(-75,5%) en 2021 malgré le fait qu’elle a gagné 11 places pour intégrer le Top 15 des entreprises en termes de chiffres d’affaires.

Lire aussi :  Cameroun : La Sonara a contribué de 3,1% au relèvement du chiffre d’affaires global des entreprises en 2021

L’industrie du textile et de la confection occupe le second rang des entreprises ayant enregistré le plus de pertes l’an dernier (-6,2%). C’est une tendance qui s’est poursuivie après 2020(-7,2%) ; 2019(5,6%) ; 2018(8,5%) contre 7,5% en 2017.

La troisième place de ce classement est occupée par l’industrie du cuir et fabrication des chaussures, dont les activités ont chuté de 2,2% à -0,8% en 2021 après des pertes respectives de -2,1% (2019) ; 1,7%(2018) et -5,2%(2017). Comme ce dernier, la branche d’activité « Production et distribution d’eau, assainissement et traitement de déchets » s’illustre en 2021 par un rendement exceptionnellement négatif de 0,1% qui pourrait s’expliquer par le contexte du Covid-19. Soit 1, 6% en 2020 ; 0,7% en 2019 : 1, 5% en 2018 et 0,7% en 2017.

Lire aussi : Partenariat : le Port de Kribi se connecte aux entreprises du Commonwealth

Du coté des banches à rendement économique élevé, les activités financières et d’assurance occupent le peloton de tête(20, 6%), suivies du commerce de gros et de détail et réparation de véhicules(18,8%), les activités fournies principalement aux entreprises 3ème(17,0%) puis la fabrication de machines, d’appareils électriques et matériels n.c.a(14, 3%).

Lire aussi : Après le Cameroun, la RCA transmet une liste de 3 entreprises publiques à introduire à la BVMAC

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page