Business et Entreprises
A la Une

Camtel va fournir 9 333 mégabits/s aux universités d’Etat pour un montant de 1,07 milliard

Un accord-cadre a été signé le 8 septembre entre le Minesup et l’entreprise publique de télécoms dans le souci de permettre une visibilité importante au système d’enseignement supérieur.

Le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) Jacques Fame Ndongo, et Judith Yah Sunday Achidi, Directeur général de l’entreprise publique des télécoms, Camtel, ont signé, le 8 septembre à Yaoundé, un accord-cadre pour la fourniture d’une bande passante qui permettra d’interconnecter les universités d’État et l’université Inter-Etats Congo-Cameroun. La bande passante internet de l’ensemble de ces universités d’Etats passera dès le 1er janvier de 263  mégabits pour un coût de 552 millions  de FCFA à 9333 Mégabits par seconde, peut-on lire dans Cameroon tribune de ce 9 septembre. Le coût  de cette nouvelle offre internet est chiffré à 1,075 milliards de FCFA. Cet accord permettra également la mise en fonction des Centres de développement du numérique dans les universités d’État. Pour la société de télécoms l’accord porte également sur la mise en place d’un réseau de communication de 16 Gigabits qui tente de rallier la fibre optique aux services centraux du Minsup.

Lire aussi : Camtel : l’improbable mission de Judith Achidi

En effet, cet accord-cadre s’inscrit dans le projet E-national Higher Education Network porte sur la fourniture des services de communications électroniques aux universités d’Etats Congo-Cameroun et au centre national de supervision du réseau d’interconnexion. Pour le Minesup, c’est donc un pas de plus pour le projet « E-National Higher Education ». En outre, grâce à ce programme, chaque université d’État sera dotée d’un centre de développement du numérique universitaire ultra moderne destiné à donner une impulsion décisive à l’enseignement à distance, à la numérisation de l’administration universitaire, au travail collaboratif en réseau et à l’interconnexion sécurisée des universités publiques et privés du Cameroun.

Lire aussi : Camtel certifié à la norme iso 9001

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page