A la UneBusiness

Camwater affiche un chiffre d’affaires de 28,155 milliards FCFA en 2018

Le concessionnaire public du secteur de l’eau au Cameroun a également accompli un résultat net bénéficiaire à hauteur de 1,029 milliard FCFA au cours de la même période.

La 29ième session du Conseil d’administration de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) s’est tenue le vendredi 09 août 2019 à Douala sous la présidence Patrick Kum Bong Akwa, PCA. Gervais Bolenga, directeur général, a présenté au Conseil les comptes de l’exercice clos de la Camwater au 31 décembre 2018.

Ainsi, l’on apprend que, le concessionnaire public du secteur de l’eau au Cameroun a réalisé un chiffre d’affaires de 28,155 milliards FCFA au cours de la période sous revue. Le résultat avant impôts et le résultat net bénéficiaire sont respectivement fixés à 1,657 milliard et 1,029 milliard FCFA. La Camwater rapporte avoir clôturé l’année 2018 avec un total bilan (actif et passif) de 723,037 milliards FCFA. Cependantl’entreprise publique de patrimoine en matière d’adduction d’eau potable dans le pays n’a malheureusement pas rendu disponibles les chiffres des exercices 2017 afin d’établir une comparaison et voir l’évolution de ses performances.

 Au-delà de ces résultats, l’on se souvient que l’année 2018 au Cameroun a été marquée d’importants challenges dans la distribution de l’eau potable dans les grandes villes du pays. Yaoundé, par exemple, compte actuellement un peu plus de 2 millions d’habitants. Les besoins de pointe, pour leur alimentation en eau potable, sont estimés à 315 000 m3/jour. L’usine de traitement d’eau d’Akomnyada, son unique source d’alimentation en eau potable, produit dans le meilleur des cas, près de 100 000 m3/j. Ce qui  crée un déficit de production de l’ordre de 215 000 m3/j. Conséquence, Yaoundé connaît le rationnement de l’eau potable. Selon l’Institut national de la statistique (INS), pendant l’année 2018, 23% de la population camerounaise en milieu urbain n’avait pas accès à l’eau potable. Ce taux est encore plus lourd en zone rural avec ses 55%.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!